Les autorités locales exigent des actions du gouvernement provincial

Par Luc Robert (initiative de journalisme local)
Les autorités locales exigent des actions du gouvernement provincial
Le village de Saint-Sauveur était très occupé le week-end dernier, ce qui soulevé l'inquiétude chez les élus. (Photo : Nordy)

La mairesse de Sainte-Adèle, Mme Nadine Brière, implore le préfêt de la MRC des Pays-d’en-Haut, André Genest, à faire des représentations auprès de la Santé publique, afin que soient établis des barrages routiers, pour contrôler le flot incessant de visiteurs dans la région laurentienne, les fins de semaines.

La première citoyenne adéloise a ainsi joint sa voix au maire de Saint-Sauveur, M. Jacques Gariépy, pour que Québec limite les débordements de visiteurs dans le secteur.

« Nous avons frappé un mur, la fin de semaine dernière. Saint-Sauveur et Sainte-Adèle débordaient de gens en provenance des zones rouges. Le parc Doncaster a dû être fermé en urgence, car il était trop achalandé. Quant à eux, le parc linéaire du P’tit Train du Nord et celui du Mont Loup-Garou débordaient aussi, tout comme les restaurants. »

« Malgré les travaux au pont en arche, il n’est pas normal que la circulation y soit aussi dense à Sainte-Adèle, tout comme à Saint-Sauveur, où j’ai mis 30 minutes à sortir du village, dimanche après-midi. Les véhicules redescendaient vers les zones rouges du sud », a déploré Mme Brière.

Sensibilisation inefficace

Selon cette dernière, le moment est venu de passer au mode de répression, après ces arrivées massives.

« Non seulement nos endroits bucoliques perdent de leur charme, mais les visites massives, en si peu de temps, mettent la santé de la population en danger. La sensibilisation ne fonctionne plus. La MRC des Pays-d’en-Haut doit demander au premier ministre Legault et à la santé publique de sévir. La population permanente est brimée dans ses activités et sa santé. M. Genest est notre porteur de ballon, à lui de ne pas l’échapper. Il est le bon canal, par lequel le message doit passer jusqu’à Québec », a-t-elle martelé.

Le message de l’élu s’est aussi rendu à M. Patrice Charbonneau, attaché politique de la ministre responsable de la région des Laurentides, Mme Nadine Girault.

« Nos citoyens ont fait le défi de 28 jours de M. Legault. Il faut que Québec intervienne, sans quoi, ce sont les vacances de Noël qui seront la prochaine chose affectée. Les mesures actuelles ne suffisent plus », a-t-elle communiqué.

Citoyenne en colère

Pour une résidente établie à Saint-Sauveur depuis 40 ans, il est inconcevable de devoir subir localement les débordements des zones rouges.

« Je suis consciente que l’économie de nos villages dépend des touristes. Mais en période d’éclosion, il n’est pas normal qu’un gym local accepte encore les visites à la journée, que je doive me punir d’aller voir mon fils à Ville-Émard par prévention, ou que je doive aller prendre une marche dans les rues arrières de Saint-Sauveur, pour éviter les gens sans masque. Alors qu’eux, les visiteurs de la métropole et d’autres zones rouges, ne se gênent pas pour nous envahir les fins de semaines », a déploré Mme Céline Gervais.

Clients impatients

Pour sa part, le propriétaire du restaurant Lola 45, M. David Saint-Germain, s’interroge sur la pertinence de poursuivre les activités de son réputé établissement.

« Les gens sont tellement impatients et intenses. Un client voulait se battre avec mon serveur, récemment. Les gens ne veulent pas fermer à 23h. Plusieurs s’offusquent et deviennent déplaisants. Comme commerce, on n’a pas le choix de suivre les règles (de la Santé publique). La limite se trouve où ? On ne peut pas se mettre à la porte et carter tout le monde qui entre. Je suis maintenant en faveur des barrages. Dans les conditions actuelles, je me demande si ça vaut la peine de continuer », a-t-il soulevé.

Comportement

Pour le maire de Saint-Sauveur, M. Jacques Gariépy, les responsables locaux ont fait leur possible pour gérer le flot de visiteurs.

« À coups de capsules vidéo, de résolutions du conseil municipal, de messages dans les médias, nous avons essayé de sensibiliser les gens. Dans un de ses messages, M. Legault a demandé que les bons comportements des gens doivent les suivre lors de leurs déplacements. On a juste quelques cas actifs de Covid-19, localement. Il ne faut pas qu’ils soient multipliés. Les (gens) locaux ont fait des efforts pour respecter les règles. Québec doit donner aux villes et à la SQ la légitimité pour aller de l’avant, Ce ne sont pas nos 10 agents de sécurité embauchés qui peuvent sévir dans les commerces. »

Rester à la maison

Quant à elle, Mme Manon Delorme, de la boutique RomyElliot, voit la situation d’un autre œil.

« Je trouve ça le fun de voir le printemps en novembre. Ça fait du bien de constater du positivisme parmi les gens qui circulent. Je n’ai observé aucune complication; cela a super bien été avec la clientèle. Nous avons connu un 6 novembre exceptionnel. Je suis confiante que nous n’éprouverons pas de problème (d’éclosion). Si des gens ont peur, ils peuvent demeurer chez eux », a-t-elle suggéré.

 

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
6 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
André Bérard
André Bérard
1 année

Très bon article et bravo à Mme Brière pour sa prise de position.

Martin Nadon
Martin Nadon
1 année

Le Préfet Genest est absent alors que la population a cruellement besoin de lui….Il devra bientôt répondre de son absence totale de leadership à un moment crucial!

Alain Daviault
Alain Daviault
1 année
Reply to  Martin Nadon

Il a déjà été limogé par ses pairs en rapport avec son manque de motivation et aujourd’hui il se tait. Son silence dénote son incapacité d’agir pour la population.

C Girard
C Girard
1 année

Mme Delorme, moi aussi je vais rester chez moi et n’irai plus jamais dans votre boutique vous avez fait tout un drame parce que des aménagements ont été faits sur la rue Principale pour les touristes, vous avez crié au loup, au scandale et j’en passe et là tout est correct et ça bien été ??? Je vais rester chez moi … Les gens ont peur ??? Avec raison !!!

serge beauvais
serge beauvais
1 année

Voilà une maîtrise qui a « des couilles »
Je crois sincèrement que le fait d’inviter les touristes en cette période n’est pas approprié

Southbear
Southbear
1 année

Nous avons voté pq, on paie pour….Legaut ne viens rien savoir ( vu à la tv🇪🇪)