Les baby-boomers ont tout eu!

Par Denyse Pinsonneault

Oui, je vous l’accorde, il y en a plusieurs des 50-65 ans qui reçoivent de grosses pensions juteuses à la fin de leur carrière mais c’est loin d’être la majorité et c’est surtout pas mon cas. Croyez-moi, les boomers, ces dinosaures dont je fais partie ont pour la plupart un réel besoin de travailler et se cherchent des jobs décents…. Avez-vous déjà trouvé une job décent dans les Laurentides? Si oui, tant mieux! Trop souvent c’est des «peanuts» qu’on nous offre en nous demandant de performer mieux que le patron saurait l’faire!

 

Savez-vous que je devrai travailler jusqu’à un âge avancé, pour ne pas dire jusqu’à la mort, juste pour pouvoir survivre bien maigrement? Savez-vous combien de mes ami(e)s travaillent encore 35 à 40 heures/semaine, des fois plus, pour un salaire merdique, dans un emploi trop souvent merdique, avec un horaire merdique et pour un employeur merdique? Trop souvent, les «vieux» travailleurs d’ici sont moins bien traités que les Mexicains qui viennent travailler périodiquement au Québec, c’est carrément indécent!

 

L’idée de l’abus que nous subissons, nous les personnes d’âge mur, obligées de continuer à travailler, devient insoutenable quand on sait qu’il est fait par des gens d’ici, qui appartiennent souvent à notre propre groupe d’âge! Ces mêmes personnes déjà à l’aise financièrement, n’ont aucune honte à exploiter des gens honnêtes, leur fournissant une expertise incroyable, une dévotion hors du commun et une ponctualité sans failles.

 

Il semble bien que plusieurs employeurs des Laurentides soient de réels exploiteurs sans vergogne puisque, plus ils embauchent des gens d’expérience d’un certain âge, plus ils baissent leur salaire. Ils comprennent rapidement la dure réalité et les préjugés auxquels ces gens font face après 50 ans. Ils s’imaginent que nous n’oserons pas nous rebeller et «regarder» ailleurs. L’insulte s’ajoute à l’injure quand on lit qu’il y a pénurie de main-d’œuvre qualifiée dans les Laurentides. Idem quand on dit ne pas comprendre pourquoi tellement de gens travaillent au noir! C’est simple, le 10$ ou 15$ dollars l’heure qu’ils reçoivent pour leur dur labeur tombe au moins entier dans leur poche.

 

Maudit que j’suis tannée d’entendre qu’ils ont tout eu ces enfants d’après-guerre. Sortez-vous ça d’la tête, c’est l’exception plutôt que la règle. Y a peu d’choses qui m’enragent plus que d’entendre ce genre de commentaires! Je pense qu’on devrait tous enfin pouvoir jouir un peu de la vie avant d’mourir.

 

J’vous l’dits, y en a plusieurs qui s’tirent dans le pied et qui n’imaginent pas les effets à long terme du traitement presqu’inhumain qu’ils font subir à leurs «vieux» et honnêtes travailleurs. Un employé senior heureux et bien payé est un ambassadeur incroyable pour une entreprise. Sa joie de vivre transparaît dans sa façon de traiter les clients et fait grossir rapidement les goussets du ou des propriétaire(s) du commerce. Imaginez maintenant comment le contraire pourrait vous affecter…. Et s’ils commençaient enfin à vraiment se rebeller vos p’tits «vieux»? C’est la grâce que je nous souhaite! À bon entendeur, salut!

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de