Les députés Cousineau et Pagé appuient le projet

Par Journal Accès
Les députés Cousineau et Pagé appuient le projet

Maison de soins palliatifs à Sainte-Agathe-des-Monts

Le député de Bertrand et vice-président de l’Assemblée nationale, Claude

Cousineau, de même que le député de Labelle et responsable de la région des Laurentides, Sylvain Pagé, ont uni leurs voix pour appuyer la résolution du conseil d’administration du  Centre de santé et de services

sociaux des Sommets (CSSS des

Sommets) de céder le terrain de l’ancien Hôpital Mont-Sinaï à la Fondation La Traversée afin qu’elle puisse y ériger une maison de soins palliatifs.

 

Ce terrain, qui possède déjà une riche histoire en matière de santé et de services

sociaux, est la propriété du gouvernement du Québec.

 

«La construction de cette future maison, à Sainte-Agathe-des-Monts, facilitera l’accès aux soins et aux services pour la population, le territoire qu’elle desservira étant très vaste», ont souligné messieurs

 Cousineau et Pagé.

 

À l’écoute des préoccupations exprimées par les citoyens

Les députés se disent régulièrement

interpellés par les citoyens au sujet de l’accompagnement et des soins aux

personnes en fin de vie ainsi qu’à leurs proches aidants.

 

«Au quotidien, nous sommes à même de constater que cette préoccupation

interpelle toute la communauté et c’est pourquoi nous allons soutenir cette

mobilisation des partenaires autour du projet de maison de soins palliatifs», ajoutent messieurs Cousineau et Pagé.

 

 

Augmentation de

l’offre de services

L’augmentation de l’offre de services en soins palliatifs est une priorité du

gouvernement du Parti québécois en

raison notamment du contexte de

vieillissement de la population, phénomène encore plus marquant dans la

région des Laurentides.

 

«Nous allons travailler en étroite

collaboration avec les ministres Réjean

Hébert et Véronique Hivon pour mener à bien cette cession de terrain mais

également pour confirmer les budgets de fonctionnement de la future maison de soins palliatifs», concluent les députés de Bertrand et de Labelle.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de