LES DIFFÉRENTES FORMES DE LA VIOLENCE CONJUGALE

LES DIFFÉRENTES FORMES DE LA VIOLENCE CONJUGALE

Trop souvent, les actes violents commis au sein d’un ménage sont mis de côté, voire ignorés. Fort heureusement, il est possible d’avoir recourt aux services d’un avocat en violence conjugale, et ce, peu importe le degré des voies de fait commis. Au fait, quelles sont les différentes formes de violence conjugale? En quoi un avocat s’y spécialisant peut-il réellement nous aider?

C’est quoi un avocat?

De façon brève, l’avocat est un juriste qui a pour but de représenter, assister et défendre en justice son client, afin de faire respecter les droits de ce dernier. En plus, l’avocat s’occupe de tout ce qui tracasse celui qu’il représente en l’assurant de l’aider de façon juste.

En faisant appel à un avocat en violence conjugale, il est ainsi possible de réduire les répercussions du crime des deux côtés.

La violence conjugale sous toutes ses formes

Tout d’abord, il faut savoir que peu importe la forme de violence subie, il s’agit d’un crime très grave, passible de sévères amendes et même de peines d’emprisonnement. Quand on parle de violence conjugale, cela fait référence à des actes et attitudes de l’un des conjoints envers l’autre.

  • La violence conjugale verbale

Parfois, les mots blessent plus que les actes. Dans un couple, lorsqu’un conjoint crie, s’énerve facilement, dénigre constamment et traite de façon totalement irrespectueuse l’autre, il s’agit de violence verbale. Souvent, sous l’emprise de la colère, les mots grossiers peuvent se transformer en actes violents et causer beaucoup de tort.

  • La violence physique

Probablement la forme de violence la plus connue, elle consiste à utiliser la force physique pour faire du mal à son conjoint ou partenaire. Ce type de violence se traduit généralement par des coups de poing, des coups de pied, des morsures et des menaces armées. Le conjoint violent peut également empêcher l’autre partenaire de sortir de la maison en le poussant, l’attachant, etc.

Le but est de faire mal, voire de blesser l’autre conjoint

  • La violence économique

On parle de violence économique quand un conjoint décide de contrôler l’argent de son partenaire. De ce fait, il peut l’empêcher de dépenser sans son strict consentement, l’interdire de travailler et même l’inciter à s’endetter en lui faisant tout payer.

  • La violence sociale

Un conjoint manifestant de la violence conjugale sociale ridiculise constamment son partenaire en public, devant tout le monde. Il peut également empêcher ce dernier de sortir voir sa famille et ses amis sans sa présence.

  • La violence sexuelle

Des paroles obscènes par-ci, des gestes déplacés par-là, des tentatives de viol ou tout autre acte sexuel… la violence sexuelle est tout aussi grave que n’importe quel autre type de gestes violents, même s’il s’agit de conjoints mariés depuis de nombreuses années.

La violence conjugale, sous toutes ses formes, est inacceptable. Pourtant, elle rend impuissants la plupart des conjoints touchés par de tels actes. Il est essentiel de dénoncer les gestes reprochés à la police et de faire affaire avec un avocat en violence conjugale. Ce dernier pourra aider son client à mener à bien sa cause. Quant au conjoint violent, il pourra bénéficier des conseils avisés et de l’écoute expérimentée de ce professionnel en la matière.

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments