Les élus s’assurent que les compagnies Jean Miller respecteront leurs engagements

Par Eric-Olivier Dallard

Mont-Tremblant

Pour répondre aux préoccupations émises par les citoyens par rapport à la mise en place d’un site d’extraction sur les terrains des compagnies Jean Miller, les élus ont procédé, lors de la séance du conseil municipal du 14 mars 2011, à la création d’un comité de suivi et à la nomination de ses membres visant à ce que le promoteur respecte les recommandations émises par les différents experts lors de la séance d’information du 3 mars 2011 à la MRC des Laurentides.

 

Le comité est formé d’un représentant à être nommé par la MRC des Laurentides, d’Alain Culis, mandataire du promoteur, de la conseillère Roxanne Lacasse, de Guy Douville, citoyen et de Louis-Martin Levac, directeur du Service de l’urbanisme, qui agira à titre de secrétaire.

 

<p>Le mandat du comité de suivi consiste à informer le conseil de l’état des travaux effectués suite aux recommandations émises dans les différents rapports techniques (économie, bruit, risque, hydrologie, environnement, circulation, aménagement paysager) présentés lors de la séance d’information tenue par la MRC des Laurentides relativement à la mise en place d’un site d’extraction.

 

Les membres du comité de suivi devront fournir des rapports sous forme de tableau pour chacune des recommandations émises par les experts tout en s’assurant que la réglementation municipale soit rigoureusement respectée. Le tableau de suivi sera déposé au conseil et rendu public de manière périodique selon l’évolution des travaux.

 

«Les citoyens nous ont clairement indiqué leurs inquiétudes quant aux suites qui seront données par le promoteur aux différentes recommandations émanant des expertises qu’il a déposées pour justifier l’acceptabilité de son projet, c’est pourquoi nous avons créé le comité de suivi dans un souci de transparence. Ce comité est un excellent moyen pour nous assurer que les recommandations des différents professionnels seront rigoureusement mises en application et que les citoyens intéressés en seront informés au fur et à mesure de l’évolution du dossier», a commenté le maire suppléant Luc Brisebois.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de