Les jardins à partager ont la cote

Photo de Sandra Mathieu
Par Sandra Mathieu
Les jardins à partager ont la cote

Potagers libre-service

De plus en plus d’initiatives voient le jour et plusieurs municipalités adoptent des jardins à partager pour le plus grand bonheur des citoyens. Découvrez quelques-unes de nos trouvailles dans la région!

Les Incroyables Comestibles à Saint-Sauveur

Le concept du projet est simple : aménager des jardins comestibles accessibles à tous dans des espaces publics, afin de favoriser l’esprit de partage. Comment ? En misant sur l’engagement et l’action communautaire.

« On a commencé le mouvement en 2017 grâce à du porte-à-porte auprès des commerçants de la rue Principale à Saint-Sauveur pour leur expliquer le projet et leur proposer d’y participer, explique Johanna Riboulet, qui chapeaute l’initiative depuis 2017. Cette année, une dizaine de commerçants ont répondu positivement à l’appel. L’an prochain, on espère sensibiliser encore plus de commerçants pour embellir le paysage de Saint-Sauveur, mais aussi d’autres municipalités de la région comme Prévost. »

Pour info : www.facebook.com/icsstsauveur

Cultiver son village, Val-David

Val-David s’est positionné comme village nourricier en 2018 et se dotait d’un plan d’action visant à promouvoir davantage l’autonomie et la solidarité alimentaires au sein de la communauté. Les nombreuses initiatives citoyennes d’agriculture urbaine se poursuivent dont le jardin collectif coordonné par la Coopérative des Jardins du Soleil Levant et le projet Cultiver son village, sous l’expertise de Claudine Gascon de Croque-Paysage et la Coop de solidarité Cultiver Val-David. Ainsi, 11 bacs près de la petite gare, 12 bacs sur la halle de la Place publique, quatre bacs en façade des commerces et trois bacs devant l’école Imagine sont entretenus par des enfants du camp de jour jumelés à des bénévoles. Ce projet de plantation compte aussi un aménagement d’arbustes et de vivaces comestibles qui a été réalisé le long de la piste cyclable, sans oublier l’école Sainte-Marie qui entretient avec les enfants une vingtaine de bacs depuis presque sept ans. Pour info : www.cultivervaldavid.org

Horticulture intelligente à Piedmont

La municipalité de Piedmont a la chance de pouvoir compter sur une ressource compétente et passionnée, l’horticultrice en chef Elizabeth Vena, entre autres formée en permaculture. Cette année, la municipalité a mis de l’avant le projet pilote d’aménagements de plantes succulentes aux endroits plus éloignés de la municipalité (par exemple les abris postaux) pour éviter de les arroser à toutes les tournées et ainsi réduire les GES. Cette initiative s’ajoute aux bacs à légumes libre-service, jardin communautaire et plantation d’arbres sur le territoire. « Nous recevons de très bons commentaires de nos bacs à légumes libre-service », se réjouit la mairesse de Piedmont, Nathalie Rochon.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de