Les joies du pic nic!

Photo de Martine Laval
Par Martine Laval
Les joies du pic nic!

 
Pic nic, pique-nique, pik nik, peu importe l’orthographe, l’important c’est l’événement de plein air rassembleur qu’il représente. Occasion idéale de partage en famille, entre amis, à deux, ou moment en solitaire, toutes les raisons sont bonnes pour organiser un repas au jardin, dans un parc en pleine ville, sur l’herbe dans la nature, sur la plage, et même sur la neige en plein hiver, mais ça… on y reviendra quand ce sera le temps.

L’idée d’un Pic nic est de manger en plein air. De mon enfance je me rappelle les pique- niques du dimanche où à plusieurs familles, la voiture chargée de tout le nécessaire, nous partions le matin pour passer une journée au bord d’un lac et ne revenions que tard le soir. Quel bonheur de tout mettre sur la table et de partager! Grillades sur le hibachi (l’ancêtre du BBQ), salades de toutes sortes, looonnnng sandwich prêt à couper, fruits, collations, guimauves pour le feu nocturne. La joie quoi!

Il y a toutes sortes de pique-niques, du plus simple au plus fancy. On fait ce qu’on veut comme on veut, mais il faut que ce soit aisément transportable. Il ne s’agit pas ici d’un déménagement… quoique ça finisse toujours par en devenir un, exigeant de confort que nous sommes! L’idéal est plutôt de penser pratico-pratique. Avec tout ce que l’on trouve aujourd’hui sur le marché pour combler tous les goûts, pas d’excuse pour ne pas bien faire les choses. Repas complet de plusieurs services, simples sandwichs et crudités, salade-repas, dégustation vin-fromage, tout est possible. Il faut seulement savoir ce que l’on veut et bien s’y préparer.

Les recettes fun et pratiques en pik nik

Pour ce qu’on mangera lors de ce repas au grand air, le menu est varié, mais l’idéal pour divertir les papilles est la variété à travers laquelle on pige à son goût selon l’appétit du moment. On y revient quand on veut par la suite. Fruits, crudités, trempettes, biscottes et tartinades sont un must… le temps de mettre en place, d’attendre que le «feu pogne» si l’on fait des grillades, tout en prenant l’apéro alcoolisé ou non. D’ailleurs sur ce point, il est important de prévoir de quoi se désaltérer – sans alcool – car les belles journées chaudes donnent soif. Ne pas négliger toutefois, le p’tit boire préféré qui nous mettra dans l’ambiance festive que provoque le pik nik, car manger dehors est un plaisir indéniable pour lequel on prend tout son temps.

Au menu, du simple au compliqué selon les talents, il est idéal que tout soit prêt à mettre sur la table ou la couverture. Viandes froides diverses tranchées du marché mais aussi cuisses de poulet, rôti de bœuf ou de porc, jambon et même saumon cuits à la maison, sont une bonne base que l’on accompagnera de salades diverses, bon pain, fromages bien sûr, et un p’tit dessert pour se sucrer l’bec au bon moment.

Un met original et pratique à apporter puisque prêt d’avance, est une baguette farcie de ce que l’on désire – viandes, poissons, omelette garnie – et que l’on tranche à la portion désirée à destination. Les quiches, qui se mangent très bien froides sont aussi un bon choix pratique. Pour ce qui est des salades, les grains (riz, orge, quinoa), les légumineuses, les légumes croquants en font d’excellentes, nourrissantes, rafraîchissantes qui se conservent bien. Les salades de feuilles doivent être assemblées à la dernière minute si l’on veut qu’elles soient fringantes. N’oubliez pas la vinaigrette! Et l’on présente le tout sans chichi, sans flafla dans des contenants facilement refermables que l’on dépose au milieu de la table, et tout le monde se sert à sa guise. Bon appétit et surtout bon «pickque nickque»!!

(Voir recettes ici pour des pic nic savoureux)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de