Les mains des Panthères: Vincent

Par Val Paquette

Accès a eu l’occasion de s’entretenir avec un des vétérans de 20 ans de l’équipe des Panthères, Vincent Beaulieu. Auteur de 25 buts en 22 rencontres, il est présentement dans la course pour devenir le meilleur buteur de cette saison 2008-2009 avec deux très bons adversaires en Rafael Joly (Cobras de Terrebonne) et Sébastien Savoie (Mustangs de Vaudreuil-Dorion).

Quel est ton cheminement pour être rendu à la LHJAAAQ?
À 16 ans, j’ai commencé ma carrière junior avec les Voltigeurs de Drummondville pour ensuite me retrouver avec les Foreurs de Val d’or. Mon arrivée dans la LHJAAAQ s’est faite avec les Cobras de Terrebonne pendant une saison et demie avant d’être échangé au Panthères de St-Jérome contre un certain… Rafael Joly. Cet échange fut profitable pour moi car je me rapprochais beaucoup de chez moi, dans les Laurentides.
À quel joueur de la L.N.H. te compares-tu et quel genre de joueur es-tu?

Sans aucun doute Rick Nash des Blue Jackets de Columbus. Je suis un joueur offensif qui aime s’impliquer physiquement et je possède un bon lancer-frappé.

Es-tu satisfait de ton début de saison et de celui de ton équipe?

Oui, on est satisfaits de ce que l’on voit, d’autant plus que l’équipe compte une dizaine de recrues et malgré cette basse moyenne d’âge nous demeurons très compétitifs, ce qui est très satisfaisant.

Tes objectifs personnels?

Une saison de 50 buts et 100 points ferait bien mon affaire sans oublier le championnat pour mon équipe.

Voudrais-tu remercier quelqu’un qui s’implique dans le hockey?

Je voudrais remercier mon entraîneur, Stéphane Beaudin, car j’ai plus l’occasion de me laisser aller de mon style de jeu et il m’a redonné confiance en mes moyens.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de