Les MRC de La Rivière-du-Nord, de Thérèse-De Blainville, de Deux-Montagnes et la Ville de Mirabel passent au jaune

Par Production Accès
Les MRC de La Rivière-du-Nord, de Thérèse-De Blainville, de Deux-Montagnes et la Ville de Mirabel passent au jaune

En raison de l’augmentation du nombre de cas de COVID-19, le CISSS des Laurentides annonce que les MRC de La Rivière-du-Nord, de Thérèse-De Blainville, de Deux-Montagnes et la Ville de Mirabel passent au palier d’alerte jaune. Pour leur part, les MRC d’Argenteuil, des Pays-d’en-Haut, des Laurentides et d’Antoine-Labelle demeurent dans le palier vert.

Rappelons que le palier 2 – Préalerte (jaune) s’impose lorsque la transmission commence à s’accroître. Les mesures de base sont alors renforcées et davantage d’actions sont déployées pour promouvoir et encourager leur respect. Par exemple, davantage d’inspections peuvent être réalisées et un plus grand contrôle de l’achalandage peut être fait dans certains lieux de manière à faciliter la distanciation physique.

Pour sa part, le palier 1 – Vigilance (vert) appelle à la vigilance constante qui est requise dans le context de la pandémie de la COVID-19. Il correspond à une transmission faible dans la communauté, et exige le respect des mesures de base mises en place dans l’ensemble des milieux (distanciation physique, étiquette respiratoire, lavage des mains, etc.). Des mesures spécifiques peuvent également s’appliquer à certaines activités ou certains milieux.

Par ailleurs, le gouvernement demande désormais à la population habitant au sein de territoires classés vert ou jaune de réduire à 50 le nombre de participants à des activités organisées dans des lieux publics (salles louées, lieux de culte, événements festifs, mariages, célébrations professionnelles ou scolaires, etc.). Le nombre de visiteurs recommandé à domicile demeure pour sa part à 10 pour les zones verte et jaune.

« Nous constatons que le virus reprend une certaine ampleur au Québec et nous surveillons attentivement la situation dans les Laurentides. Nous demandons la collaboration de la population afin de respecter rigoureusement les mesures sanitaires indiquées. Ce n’est que par ces efforts collectifs que nous arriverons à combattre le virus et à nous en protéger », mentionne le Dr Éric Goyer, directeur de santé publique des Laurentides.

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Joseph Mauro
Joseph Mauro
1 mois

Il n’y a pas de mesures severes, une fois pour toute…..pourquoi ???????
Pourquoi doit-on payer pour ceux qui n’ont aucun respect des autres…..une suspension de la carte soleil pour quelques mois serait normal puisque ces gens là nous causent des frais inutiles et il faut les soigner a nos frais !!!!!
Un gouvernement mou et la courbe augmente, je suis caquiste mais semble t il que c est dans les moeurs quebecois que d etre mou !!!!!