Les Panthères : 20 ans à rugir

Photo de Thomas Gallenne
Par Thomas Gallenne
Les Panthères : 20 ans à rugir

Le Club de hockey les Panthères a souligné ses 20 ans d’existence lors d’une conférence de presse tenue le 16 février dernier à l’aréna Melançon de Saint-Jérôme. Et cela, juste avant une rencontre importante avec les Cobras de Terrebonne, en vue de prendre la tête de la division SWD.

« Malgré une période plus difficile durant laquelle on a perdu quatre de nos meilleurs attaquants, on reste en très bonne position, affirme Bill Hattem, président et directeur du Club. Et bien que notre moyenne d’âge soit très jeune (18 ans), on demeure très compétitifs. J’entrevois l’avenir avec beaucoup d’optimisme ».

 

Le Club des Panthères détient le plus gros budget de la ligue junior triple A du Québec. « Nos frais de glace sont de 3 à 4 fois plus chers que les autres villes, ce qui augmente nos coûts d’opération. Mais on est soutenu par le public et la communauté d’affaires locale, ajoute M. Hattem. L’assistance moyenne par match est de 1000 personnes et peut atteindre 2000 durant les séries, avec des pointes à 2500 pour les finales.»

 

Des présences remarquées

Présent pour l’événement, le député de Prévost, Gilles Robert, a rappelé que la construction d’infrastructures sportives devait se faire en tenant compte des besoins des générations futures. « Je me joins aux fidèles partisans de l’équipe pour souhaiter un très joyeux vingtième anniversaire à l’organisation des Panthères de Saint-Jérôme. Deux décennies marquées par l’excellence, l’implication des jeunes, la passion du sport et le travail d’équipe. Nos vœux les plus sincères à tous les membres de l’organisation et longue vie aux Panthères », a lancé le député. 

 

Jacques Rougeau était également sur place, accompagné de l’imposant géant Martin. « J’ai commencé en 1977. Je suis venu ici à l’aréna Melançon où j’ai fait mon premier combat professionnel. Et 33 ans plus tard je vais prendre ma retraite ici », a raconté le célèbre lutteur, dont la tournée d’adieu passera par Saint-Jérôme le 30 avril.

 

Bill Hattem a conclu la présentation en soulignant que le succès des Panthères ne relevait pas uniquement de sa famille, mais était le fruit du travail de toute son équipe, des entraîneurs et de son dépisteur-chef Gilles Tassé. Bien qu’ayant commencé dans les réjouissances, la soirée s’est terminée sur un échec des Panthères. Les Cobras l’ont emporté 5-4 en tirs de barrage.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de