Les résidences privées certifiées : Un choix de vie éclairé

Par Production Accès
Les résidences privées certifiées : Un choix de vie éclairé

Supplément : « Veillons sur nos aînés »

Saviez-vous que le domaine des résidences pour personnes âgées est en pleine transformation ? Depuis plusieurs années déjà, les règlements ainsi que les normes de sécurité sont devenus plus sévères afin de mieux répondre aux besoins des résidents. Les nouvelles normes ont permis d’éliminer certains centres qui ne se conformaient pas aux exigences. Nous sommes maintenant heureux de vous garantir la sécurité et le bien-être de tous les résidents. Il n’y aura plus d’histoires d’horreur dans les actualités!

 

Les résidences se doivent de répondre aux exigences de la certification du ministère de la Santé et des Services sociaux depuis 2007. Une résidence privée pour aînés doit se procurer un certificat de conformité, si elle veut maintenir ses activités auprès de sa clientèle. Elle doit donc respecter différents règlements liés à la sécurité, à l’alimentation, à l’accès aux lieux, etc. Ce certificat doit être renouvelé tous les deux ans, sans quoi le centre ne pourra plus opérer.

Lors de la sélection de votre résidence, assurez-vous de vous poser les questions suivantes :

Comment est votre santé physique et psychologique ? Votre situation vous aidera à choisir une résidence selon votre niveau d’autonomie.

  • Désirez-vous être à proximité de vos proches ? D’un hôpital ou d’une clinique en particulier ? Gardez cela en tête, lorsque vous allez faire votre choix.
  • De quels aménagements nécessitez-vous ?
  • Les équipements de sécurité répondent-ils à vos besoins ?
  • La résidence répond-elle à vos besoins avec les services et les activités proposées ?

Vous hésitez encore à venir dans une résidence privée ? Voici encore quelques faits intéressants qui vous feront rapidement changer d’avis !

  • Les résidences privées sont admissibles au crédit d’impôt.
  • Les aînés autonomes peuvent voir une réduction allant jusqu’à 21 % sur leur loyer. Quant à ceux qui ne le sont pas et qui résident dans un centre avec soins, la réduction peut même atteindre 25 %! Tout cela grâce au crédit d’impôt pour maintien à domicile.
  • Les listes d’attente, contrairement aux centres publics, sont très courtes, voire inexistantes.

Si vous souhaitez connaître le montant qui pourrait vous être attribué en choisissant les versements anticipés du crédit d’impôt, vous pouvez consulter l’outil d’estimation des versements anticipés pour le maintien à domicile des aînés1.

Assurez-vous de choisir une résidence qui va au-delà de vos attentes. Si vous ne voulez pas vous relancer à la recherche plusieurs fois, vérifiez bien que le centre offre tous les soins et répond à tous vos besoins présents et futurs. Prenez connaissance de l’intervenant qui travaille à votre CHSLD et assurez-vous qu’il soit au courant de vos exigences.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de