Les Têtes de cochon: où l’on mange et s’approvisionne du meilleur de chez nous

Photo de Martine Laval
Par Martine Laval
Les Têtes de cochon: où l’on mange et s’approvisionne du meilleur de chez nous

Les Têtes de cochon c’est Philippe Chalifour et Mathieu Noël, cousins-complices comme larrons en foire. Après que l’un ait fait valoir ses talents de Chef dans quelques excellents restaurants, et que l’autre ait roulé sa bosse dans le monde de la finance, c’est la tête emplie d’idées qu’ils reviennent là où ils ont grandi pour accomplir ensemble, un projet qui leur tient à cœur. C’est à Sainte-Adèle que les deux gars des Laurentides achètent pignon sur rue pour créer l’univers gastronomique qui leur trotte dans la tête.  -Par Martine Laval

Les Têtes de cochon, c’est une supérette et un restaurant où tout est fait maison avec le meilleur de ce que les Laurentides et le Québec ont à offrir. Du côté de la supérette, un coin boucherie répond déjà aux exigences les plus pointues de la clientèle et des restaurateurs des alentours, grâce à la variété et la qualité exceptionnelle des viandes. Des produits d’épicerie fine soigneusement sélectionnés, des vins d’importation privée, des produits maisons et des plats préparés complètent l’offre.

 

Du côté du restaurant, un menu de choix, des mets originaux préparés selon les goûts du Chef Philippe, avec des produits de haute qualité, différents selon les arrivages. Le restaurant est à peine ouvert que déjà les «habitués» du midi réclament leur Burger de bœuf succulent et leur Sandwich pulled pork BBQ fait d’épaule de porc braisé aux jalapenos. La Salade de Smoked meat rôti, vinaigrette aux deux moutardes, œuf mollet et la Poutine «Têtes de cochon» avec ses pommes de terre rattes rôties, son fromage gruyère et sa sauce au vin rouge et au thym où s’ajoute le canard effiloché le soir, ne passent pas inaperçus.

 

Au menu du soir, que des originalités à découvrir: Tartare charred, un filet mignon saisi quelques secondes à peine à feu intense avant d’être haché menu et préparé en un tartare au goût exceptionnel; la Tarte fine à l’effiloché de canard confit, bordelaise et fromage Rang des îles de la fromagerie Médard; le Risotto d’orge au chorizo et aux tomates confites à l’aneth; le Foie gras poêlé et sa marmelade de bleuets et cerises de terre au Grand Marnier sur un pain brioché maison; le Carré d’agneau grillé au caramel de rhum brun, au poivre et à la menthe; le saumon bio Déli Sunday  monté  en étage comme le dessert: riz, saumon, confiture de cornichons, crème fouettée à l’aneth! Les huîtres font partie du menu régulier, offertes selon l’arrivage, tout comme le poisson issu de pêche responsable.

 

Il y a toujours une Folie du jour, et pour les desserts, ils sont aussi inventifs que le Chef. Un exemple? La crème glacée maison au bacon (!?) qui fait fureur!

Parce que c’est une tradition familiale et qu’ils sont eux-mêmes amateurs de cet alcool qu’ils considèrent comme oublié, les «Têtes de cochon» proposent de vous le faire redécouvrir avec leur «Bar à Gin» élaboré avec soin.

 

N’en faites donc qu’à votre tête, et offrez-vous une  aventure gastronomique hors du commun, foi des deux «Têtes de cochon» qui vous y accueillent.

Mar. et merc. 11h à 18h

Jeu. au dim. 11h à 23h

Les Têtes de cochon

Supérette et restaurant

15, rue Maurice-Aveline, Sainte-Adèle

450-745-4047

www.lestetesdecochon.ca

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de