Les travaux du Sentiers du réseau La Marquise débuteront le 1er septembre

Par Marie-Catherine Goudreau
Les travaux du Sentiers du réseau La Marquise débuteront le 1er septembre
Le réseau de sentiers sera fermé jusqu’au 1er octobre. (Photo : Marie-Catherine Goud)

Les travaux d’aménagement des sentiers pédestres dans le quartier du Sommet La Marquise débuteront le 1er septembre prochain. Ces derniers seront accessibles dès le 1er octobre si tout se déroule comme prévu.

Alors que des sentiers sont déjà présents dans la montagne, la Ville de Saint-Sauveur souhaite aménager un réseau d’une longueur de 3,4 kilomètres selon des normes durables. Les travaux d’aménagements débuteront dans la semaine du 30 août et se poursuivront jusqu’au 1er octobre 2021 inclusivement. Pendant ce temps, le réseau de sentiers sera fermé aux usagers.

Implantation et relocalisation

C’est une entreprise de Saint-Adolphe-d’Howard, Les Entreprises Labelle, qui effectuera les travaux d’une valeur de 69 000$. Comme il s’agit de travaux majeurs, la Ville voulait s’assurer que le mandat soit donné à une firme qui possède des assurances et qui respecte les normes d’aménagement. « Il s’agit de l’implantation du sentier, donc il faut faire l’aménagement, le déboisement, couper des branches, construire des ponceaux et des plateformes de bois. Il faut que ce soit conforme à nos normes, au niveau de nos assureurs », explique Jean Beaulieu, directeur général de la Ville de Saint-Sauveur.

Actuellement, il y a plusieurs sentiers qui sillonnent la montagne. Ceux-ci sont situés sur des terrains privés, dont certaines parties seront relocalisées. « Par exemple, quand le sentier s’en va vers l’intérieur, sur les terrains des gens, il sera relocalisé à la limite arrière des terrains », poursuit M. Beaulieu. Ainsi, le réseau fera le tour du développe-ment domiciliaire, comme on peut voir sur la carte des sentiers.

C’est la Société de Plein Air des Pays-d’en-Haut (SOPAIR) qui s’occupera de la supervision des travaux d’aménagement, alors que l’organisme Plein Air Saint-Sauveur devrait être en charge de l’entretien des sentiers.

Pour l’instant, aucun stationnement n’est prévu à court terme pour accéder à ce réseau, a affirmé le directeur général. Les gens pourront y accéder par les chemins de l’Héritage et du Domaine de la Marquise.

Autres projets

En ce qui concerne les autres projets plein air de Saint-Sauveur, la Ville est processus d’expropriation pour la partie du Cap Molson qui est sur son territoire. « On est dans les derniers détails pour l’expropriation et on devrait devenir propriétaire incessamment », a affirmé M. Beaulieu.

Pour le Mont-Habitant, des plans ont été déposés avec le promoteur pour relocaliser les sentiers avec le promoteur. « Les démarches et les discussions continuent avec les propriétaires voisins. »

Les sentiers du réseau La Marquise seront accessibles été comme hiver.
Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
6 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Gaetan Allard
Gaetan Allard
3 mois

Vivement que les travaux se terminent et qu’on retrouve l’accès à cette belle montagne.

Catherine Leduc
Catherine Leduc
3 mois

Il n’y a aucune ouverture de la ville à discuter avec les propriétaires voisins du mont Habitant. Malgré une pétition, une présence au conseil de ville, la ville et son maire ne veulent pas discuter avec les propriétaires du mont Habitant et son comité de citoyens. Monsieur Beaulieu, le comité attend votre appel pour discuter depuis des mois!!!!!!! C’est fâchant de vous lire.

Pascale Trottier
Pascale Trottier
3 mois

Un projet sans consultation. Un projet à deux vitesses qui permettra de favoriser la valeur des propriétés de luxes qu’ils bordent. Et les taxes de tous servent à cela. Pendant ce temps, le reste de la population qui paient leurs taxes honnêtement n’ont droit à aucun espace vert dans leur quartier et aucun espace de jeu. Et monsieur Beaulieu qui rajoute l’insulte à l’injure en prétendant qu’il discute avec les gens du quartier du Mont Habitant, alors que le conseil de ville et la direction refuse de nous rencontrer ou d’aborder toute discussion. Cette administration est une honte.

Catherine Leduc
Catherine Leduc
3 mois

Tout à fait. Je seconde.

ALAIN DAVIAULT
ALAIN DAVIAULT
3 mois

Inverser sa logique ne peut être fait que par la prise du pouvoir soutenue par les savoirs.La concentration des pouvoirs est devenue intenable et invalide toute action citoyenne.

David HD
David HD
3 mois

Des beaux sentiers sur les lignes de lots toutes carrées pour ne pas déranger les banlieusards… bienvenue aux Laurentides en 2021 🙁