Lettre ouverte : Un divorce politique et public 

Par Production Accès
Lettre ouverte : Un divorce politique et public 

Le complexe sportif

Monsieur Gariépy,

Je m’adresse à vous aujourd’hui en tant que citoyen de Saint-Sauveur, mais surtout en tant que contribuable. Votre volonté politique afin de mettre au premier plan la Ville de Saint-Sauveur, demande à se questionner comme citoyens en rapport avec certains dossiers publics tout comme celui du complexe sportif.

La MRC des Pays-d’En-Haut veut grandir se voulant être le fer de lance du progrès dans les Laurentides en édifiant un complexe sportif, mal ficelé, depuis 2014.

Comment comprendre la problématique et sa genèse afin d’entrevoir la réalité depuis 2014, si ce n’est pas par une consultation publique.

En 2014, vous étiez membre du comité ad hoc formé par la MRC en rapport avec le dossier du complexe sportif. Depuis, aucune consultation sauf des mots sociaux sans le sens. Je ne vous surprendrai pas en vous disant qu’encore une fois, vous tentez de décider sans consulter la population.

De plus, le manque de transparence des maires et mairesses siégeant à la MRC ne fait qu’augmenter la méfiance entre les contribuables et les élus de notre municipalité.

À cet effet, seule la Mairesse Nadine Brière étant élue par les citoyens de Sainte-Adèle demande une consultation publique et bravo! C’est dans l’unité, la cohésion et non pas par un divorce public et politique qu’un tel projet doit naitre.

Aujourd’hui, il s’agit de nous les contribuables de Saint-Sauveur et de notre collaboration active à l’essor de notre ville et région. Nous avons le droit d’être traités avec respect et transparence, comme les contribuables de Sainte-Adèle.

Notre réponse comme contribuables de Saint-Sauveur joignant celle de Sainte-Adèle donnera un vernis d’honorabilité et de sérieux au projet, s’il ne finit pas dans le bac de recyclage.

Alain Daviault
Citoyen de Saint-Sauveur

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de