L’Homme éléphant : Une ode au courage et à la dignité humaine

Photo de Martine Laval
Par Martine Laval
L’Homme éléphant : Une ode au courage et à la dignité humaine

L’Homme éléphant c’est l’exhibition de la souffrance d’un homme intelligent mais difforme, qui fut exploité telle une bête de cirque, durant les 27 années que dura sa vie au cours des années 1800.

La pièce révèle des enjeux encore actuels de jugement et de manque de compassion, dans cette présente époque où l’image et la quête de la perfection sont omniprésentes. L’heure et demi que dure la représentation est une ode au courage, à la dignité humaine, au respect de la différence.

Écrit en 1979 par le dramaturge américain Bernard Pomerance, suite à la lecture des mémoires du docteur Frédérick Treves sur le cas de l’Anglais Joseph Merrick surnommé « l’homme éléphant », le rôle principal est joué magistralement par Benoit McGinnis qui n’en est pas à sa première interprétation d’un rôle plus grand que nature. Convaincant dans son rôle, avec le maintien de sa position difforme et la respiration haletante qu’il adopte tout au long de son jeu, le comédien fait preuve de grandeur et de maîtrise dans son métier d’interprète.

Dans la pièce mise en scène par Jean Leclerc, Germain Houde qui tient les rôles de l’impresario véreux et de l’évêque, est celui qui interpréta « L’Homme éléphant » au TNM en 1981.

Offrez la culture en cadeau avec des billets de la pièce mise en promotion des Fêtes jusqu’au 24 décembre : deux billets pour 50 $.

Pour info : www.theatregillesvigneault.com

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de