L’interconnectivité au cœur des préoccupations

Photo de Sandra Mathieu
Par Sandra Mathieu
L’interconnectivité au cœur des préoccupations
National Cycle Network au Royaume-Uni

MRC des Pays-d’en-Haut

Jaser vélo avec Chantal Ladouceur, chargée de développement récréatif à la MRC des Pays-d’en-Haut, c’est entrer dans une boîte à idées novatrices et ouvertes sur le monde. Rencontre avec une passionnée en mode solution!

 

« Lorsque l’on parle d’aménagement de territoire, nous devons toujours être en observation, car nous avons cette responsabilité d’être à l’affût des nouvelles tendances, de s’adapter à la topographie de notre territoire et de sonder les usagers pour s’assurer de ce qui fonctionne et pour corriger certaines problématiques, souligne Mme Ladouceur, elle-même cycliste de route et de montagne. Avant même l’aménagement, nous devons réfléchir sur les déplacements et la gestion de la circulation sur le terrain. »

Elle concède que le Québec est en retard sur plusieurs régions ou autres pays en termes d’aménagements cyclables, par exemple l’Ouest canadien, les États-Unis et l’Europe. Malgré les joyaux cyclables des Laurentides, les importants dénivelés apportent leur lot de défis. « Pour optimiser le transport actif, on doit aider les usagers à franchir les obstacles propres à notre territoire et observer le paysage en 3D. Il faut identifier la clientèle et ne pas mettre tous les cyclistes dans le même panier. »

Vélocité

Le trajet cyclable Vélocité est la première initiative qui vient en tête quand on parle d’interconnectivité cyclable du territoire. Il permet aux différentes villes et municipalités de la MRC des Pays-d’en-Haut d’être liées entre elles. La première phase a permis de relier en toute sécurité les parcs linéaires Le P’tit Train du Nord et le Corridor aérobique en passant par Piedmont, Saint-Sauveur et Morin-Heights. Dans un avenir prochain, Vélocité s’étendra à toutes les villes de la MRC offrant un circuit cycliste aménagé, et ce, à la grandeur du territoire. « Nous souhaitons grâce à Vélocité, offrir une meilleure fluidité de la circulation piétons-cyclistes-automobilistes, dans un environnement où la courtoisie est de mise. Le trajet permet aux cyclistes d’être rapides, efficaces et intelligents dans leurs déplacements », souligne Mme Ladouceur.
Pour info: trajet-velocite.ca

 

Initiatives inspirantes d’ici et d’ailleurs

Montréal travaille sur ses autoroutes pour cyclistes, cinq axes seront aménagés d’ici 2021 (Réseau express vélo) alors que le Royaume-Uni fait rêver avec son National Cycle Network, le réseau national des grandes voies cyclables. Ces centaines de routes et pistes interconnectées ont été mises en place par l’organisation caritative Sustrans, aidée par une subvention de la National Lottery d’une valeur de 42,5 millions de livres sterling, dans le but de promouvoir l’utilisation du vélo ainsi que le cyclotourisme dans le pays.
Pour info : www.sustrans.org.uk

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de