LIVRES – Le secret le mieux gardé

Par Mijanou Dubuc
LIVRES – Le secret le mieux gardé

JC Bataille

Un livre de plus sur ma pile de livres qui ressemble étrangement aux vieilles colonnes d’un temple. Par deux fois j’ai fixé la couverture de ce p’tit dernier, un roman d’un auteur laurentien, sur laquelle on peut lire: «Préface de Marcel Tessier, historien». Tiens, tiens. Les écritures interdites, Asmodaeus reditus. C’est quoi ce latin? Et puis, cette lumière sous la voûte ? Les écritures interdites… interdites… interdites!? J’ouvre à la première page. Je lis le préambule ; je lis la préface, puis le prologue et je lis et je tourne la page, et je lis et je tourne. Mon café est froid. Je suis plongée au cœur de l’histoire cachée, manipulée. Mon café restera froid.

Un livre de plus sur ma pile de livres qui ressemble étrangement aux vieilles colonnes d’un temple. Par deux fois j’ai fixé la couverture de ce p’tit dernier, un roman d’un auteur laurentien, sur laquelle on peut lire: «Préface de Marcel Tessier, historien». Tiens, tiens. Les écritures interdites, Asmodaeus reditus. C’est quoi ce latin? Et puis, cette lumière sous la voûte ? Les écritures interdites… interdites… interdites!? J’ouvre à la première page. Je lis le préambule ; je lis la préface, puis le prologue et je lis et je tourne la page, et je lis et je tourne. Mon café est froid. Je suis plongée au cœur de l’histoire cachée, manipulée. Mon café restera froid.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de