Lux Hodie : Le Chœur Karen Young célèbre la lumière

Par Production Accès
Lux Hodie : Le Chœur Karen Young célèbre la lumière
Karen Young et sa fille Coral Egan. (Photo : André Chevrier)

Françoise Le Guen – Du plus loin qu’elle s’en souvienne, Karen Young a toujours aimé les cantiques de Noël. Aujourd’hui, elle signe les arrangements de « Lux Hodie – Célébration de la lumière », un concert présenté au Théâtre du Marais.

 

Pour cette création, l’auteure-compositrice-interprète et arrangeuse s’est replongée dans ses souvenirs de Noël. « Mon amour pour ces cantiques vient de mon enfance. C’était une tradition de chanter des cantiques de Noël avec ma famille et mes amis. Ensuite, quand j’habité Montréal, j’ai chanté dans une église où j’ai découvert d’autres cantiques. Il y en a tellement de beaux surtout de l’époque du Moyen âge et de la Renaissance. »

Karen Young confie avoir toujours été attirée par les mythes et les histoires autour des trois rois mages, la vierge Marie et les bergers. Surtout parce que c’est pendant les longues nuits de la période de Noël que naît le germe de la lumière, l’espoir de son retour. Karen Young se définit comme une chrétienne culturelle. « C’est relié à ma jeunesse, mais en réalité je suis plutôt païenne quand je pense au solstice, la journée la plus courte de l’année. Pour moi, c’est la période où la lumière revient après le passage dans la noirceur. C’est symbolique! »

Un autre mythe qu’elle a beaucoup aimé est relié à la culture autochtone. « J’ai pris un cantique de la culture irlandaise que j’aime particulièrement et j’ai fait un arrangement autochtone avec le tambour. » Elle a aussi créé un arrangement jazz assez moderne, mais aussi très épuré pour une chanson de la Renaissance française. « Et j’ai décidé de mettre en lumière chaque artiste. »

Voix de femmes

Parmi les pièces du concert, Linda Morrison présentera notamment une chanson irlandaise en gaélique.  « Et comme Annie Poulain est métisse, elle fait une chanson autochtone. Il s’agit d’une fusion entre le celtique et la musique amérindienne. » On entendra aussi quatre chansons d’Angèle Trudeau et Rebecca Bain, deux chanteuses de l’ensemble Scholastica, spécialistes de la musique médiévale.

De son côté, Karen Young interprétera avec sa fille Coral Egan « Corpus Christi » de Benjamin Britten sur un arrangement voix et harpe.  « À travers les créations, je cherche la beauté et l’ouverture du cœur qui vient avec. Amener ça avec les voix de mes amies me procure beaucoup de joie. On adore chanter ensemble. La vie la belle! » nous confie-t-elle.

La vie dans les Laurentides

Lorsque nous lui avons parlé, Karen Young était en train de fendre du bois sur le terrain de sa maison de Brownsburg-Chatham. « J’aime beaucoup les Laurentides. J’ai joué pendant des années au café Chez Coco à Val-David, c’était comme ma deuxième maison, j’ai adoré! Et mon bassiste, Normand Guilbault, et sa femme, Annie Poulain, qui participe au concert habitent Val-Morin. »

Parmi ses coups cœur, il y a les randonnées en canot. « Chaque été, on va sur la rivière du Diable, dans le parc du Mont-Tremblant. On fait aussi du ski de fond de temps en temps dans ce coin-là ». Il y a aussi les balades avec son chien pour faire la cueillette des champignons, lorsque c’est la saison.

Lux Hodie -Célébration de la lumière

« Le Chœur Karen Young » présente une création soulignant la période de Noël : « Lux Hodie – Célébration de la lumière ». Pour l’occasion, le chœur interprétera des œuvres choisies dans un vaste répertoire de chants de Noël, en langue française et anglaise, composées depuis le Moyen âge jusqu’à l’époque contemporaine de Benjamin Britten.

Une présentation mise en son pour six voix féminines et harpe par Karen Young.

Avec les sopranos Coral Egan et Angèle Trudeau, les mezzo-sopranos Karen Younget Rebecca Bain, les altos Linda Morrison et Annie Poulain, accompagnées de la harpiste Éveline Grégoire-Rousseau.

Au Théâtre du Marais, le dimanche 16 décembre à 14 heures.

Info : www.theatredumarais.com et au 819 322-1414.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de