Mahée…  L’authentique passionnée

Par Diane Baignée
Mahée…  L’authentique passionnée

Le 25 octobre dernier, Mahée Paiement lançait son tout premier livre intitulé « Mahée Paiement — Le tourbillon de la vie ». Cet ouvrage présente son parcours, ses expériences professionnelles et ses défis personnels. Entre les lignes, on peut saisir les valeurs qui ont contribué à ce qu’elle devienne une femme qui s’assume entièrement.

Mahée c’est toujours la petite Fanny vibrante d’émotion qui nous a tant touchés sur le grand écran dans Bach et Bottine. Une fille spontanée, affranchie et débrouillarde. Mahée, c’est aussi la femme d’un glamour raffiné qui aime le beau, le bon et le vrai.

LA RENCONTRE

Mahée m’accueille à son domicile avec son air joyeux habituel. Elle m’invite à prendre place dans la salle à manger. Après avoir bu quelques gorgées d’un bon café, voilà que la conversation s’anime. Plus loin, une salle familiale remplie de jouets et de jeux. Les enfants sont au cœur de son existence et cet aire de vie en témoigne.
Sur un mode intimiste et généreux, elle me parle de ses expériences de vie et des écueils qu’elle a su si bien transcender. Pour Mahée Paiement, pas de cachette ou d’histoires remodelées pour le paraître. Elle croit en l’importance de « boucler la boucle »… « Fermer une porte et en ouvrir une autre, et on regarde vers l’avant. Voilà! » Elle est confortable avec ce vieux cliché. « Quand c’est vrai, c’est bon ! »

PRÈS DES GENS

Abstraction faite de sa famille, elle met toujours le public en priorité. Elle établit un contact direct, toujours intéressée à l’autre. Mahée aime le monde. « J’aime prendre soin de mon public… leur adresser un sourire, un petit bonjour, un petit mot », exprime-t-elle. De plus, elle se fait un devoir de rencontrer les gens en périphérie des grands centres. « Souvent les personnes qui sont éloignées des grandes villes n’ont pas l’occasion d’être près des personnalités publiques », souligne-t-elle. Pour Mahée, c’est une question de gratitude.
Au cours de l’échange, Mahée se rappelle ses trois années où elle a animé l’événement « Ciné-Québec », à Saint-Sauveur et au Ciné Pine de Sainte-Adèle. Elle y présentait aussi les nouveautés cinématographiques. Les Laurentides l’enchantent. « C’est un des lieux les plus attrayants pour s’évader », me confie-t-elle.

ET DANS LE TOURBILLON

J’étais curieuse de savoir comment Mahée pouvait gérer de front, trois enfants, sa vie de couple, ses projets, le roulement de son business, ses nombreuses présences à la télé ? Ouf! j’avais hâte d’entendre sa réponse…
L’agenda est serré, il va sans dire. Quoiqu’elle maintienne un droit de regard dans toutes les étapes de production des parfums, des sacs à main et de sa ligne de vêtements dans les boutiques San Francisco, Mahée attache une grande importance au travail d’équipe. « Avec Jean-François, mon amoureux, nous formons un bon team. Sans lui, mes projets n’auraient pu voir le jour. » Mahée aime travailler en complémentarité. « Nous travaillons fort, mais nous devons aussi cette réussite grâce aux merveilleuses personnes qui nous aident au quotidien, à la maison, comme dans les boutiques. « C’est un vrai tourbillon, mais on y arrive ! », dit-elle avec satisfaction. « Oui, c’est beaucoup de responsabilités… Même quand c’est difficile, il faut faire confiance en la vie et trouver un sens à ce qu’on fait! » Pour elle, ce sont les clés de l’équilibre.
Depuis l’enfance, sa mère, son idole, sa référence a toujours encouragé l’entraide familiale. C’est à partir de ces fondements et valeurs qu’elle a su tracer sa voie.

Mahée Paiement lançait son tout premier livre intitulé Mahée Paiement — Le tourbillon de la vie.

SES PROJETS

Avec hésitation, je lui ai demandé si de nouveaux projets s’annonçaient. Eh bien, Mahée vient tout juste de mettre sur le marché une ligne de soins. Quant aux autres défis, elle déclare, sans surprise, qu’elle poursuit ce qui est en cours.
Mahée rappelle que « le bonheur est dans les petites choses de la vie, et ce, malgré les choses matérielles qui nous entourent… ».
Je vous invite non seulement à lire son récit mais aussi à découvrir l’histoire d’une femme qui s’est démarquée comme une personnalité féminine attachante et déterminée, au sein de notre belle culture québécoise.
Dans le tourbillon de sa vie, Mahée s’est arrêtée et m’a ouvert son cœur avec simplicité et attention… Merci Mahée!
Vous pouvez la voir dans le rôle de Sarah, dans la série, «Demain, des hommes », les lundis 20 h à Radio-Canada, ou visiter sa boutique au : www.maheeparfums.com

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de