Mairie de Sainte-Adèle : Faites votre choix

Par Production Accès
Mairie de Sainte-Adèle : Faites votre choix

Pour vous aider à choisir votre prochain(e) maire(sse) de Sainte-Adèle, nous avons invité les candidats à une entrevue à la caméra.

Ceux-ci devaient d’abord répondre à trois questions politiques. Pour chaque question, ils avaient 40 secondes pour présenter leur position. Ils n’avaient pas les questions d’avance, mais pouvaient reprendre leur réponse. Ils ont ensuite dû répondre à six questions personnelles, en rafale, pour vous permettre de mieux connaître la personne derrière le/la candidat(e).

Benoit Huard

Question politique : Comment gère-t-on l’imposante dette de Sainte-Adèle?Faites votre choix

La situation financière de Sainte-Adèle, elle est fort préoccupante. Il y a la dette, effectivement, qui est élevée. Il y a aussi les taxes qui sont plus élevées qu’ailleurs, et il y a aussi un déficit d’infrastructures qui est très important, même s’il n’est pas encore visible et dont on ne connaît pas l’ampleur. Donc nous, au Parti Action Sainte-Adèle, on s’est donné comme principe directeur de gérer les finances de la ville d’une façon rigoureuse et disciplinée. Et moi, comme comptable professionnel agréé, j’ai toutes les compétences nécessaires pour trouver les solutions et remédier à cette situation.

Questions personnelles : Quelle était votre dernière sortie en plein air?
C’était lors du porte-à-porte que j’ai fait avec une de mes candidates, hier.

Qu’est-ce que vous chantez au karaoké?
Je chante beaucoup de choses au karaoké, mais une chanson en particulier… My Way, de Frank Sinatra!

 

Michèle Lalonde

QueFaites votre choixstion politique : Comment gère-t-on l’imposante dette de Sainte-Adèle?

Quand on parle de dette imposante à Sainte-Adèle, il faut mettre des nuances là-dessus. C’est une dette de 41 millions de dollars. À l’heure actuelle, on a versé 1 million par année au cours des dernières années. Mais moi, j’ai couvert beaucoup de conseils municipaux, et j’ai vu des municipalités avec des dettes qui représentaient 50 % du budget. Dans le cas de Sainte-Adèle, la dette représente environ 28 %, ce qui n’est pas dramatique, mais il faut quand même demeurer prudents et avoir une gestion rigoureuse de la dette à Sainte-Adèle.

Questions personnelles : Quelle était votre dernière sortie en plein air?
J’ai fait du vélo pendant plusieurs années. Cette année, on a fait un peu de vélo et on a fait du golf, parce que j’adore le golf.

Qu’est-ce que vous chantez au karaoké?
Je suis une maniaque des Beatles. C’est certain que je chanterais une de leurs chansons, particulièrement une qui s’appelle In My Life.

 

 

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Guy J.J.P. Lafond
Guy J.J.P. Lafond
1 mois

Intéressant. Merci!

Autrement, je ne perds pas de vue que l’économie des Laurentides trouve sa première source de satisfaction dans la beauté de ses paysages, dans son air pur et vivifiant et donc dans ses infrastructures touristiques. Et nos municipalités régionales de comptés devraient s’assurer que le développement immobilier dans les Laurentides respecte des limites de densité démographique. Cela va de soi si nous voulons aussi préserver notre biodiversité et nos forêts.

Côté karaoké, ça fait très longtemps depuis la fois où j’ai chanté dans un cabaret karaoké. Il m’arrive souvent de chanter seul à ma résidence à Montréal. Je chante parfois du Jean Lapointe: « Chante-la, ta chanson! »

Enfin pour le plein air, ça fait trop longtemps que je ne suis pas allé marcher sur ma terre à Val- David. Ça fait trop longtemps aussi que je ne suis pas allé dans les Laurentides. Ça remonte à l’année passée…(2020).

Bonne chance à tous les candidats!

Last edited 1 mois by Guy J.J.P. Lafond