Marguerite Blais gagnante dans Prévost

Par Jean-Claude Tremblay
Marguerite Blais gagnante dans Prévost

C’est une atmosphère de fête qui régnait au local de Marguerite Blais situé à Piedmont hier soir et pour cause, puisqu’on y célébrait la victoire de Mme Blais candidate de la CAQ, qui a raflé 47,03 % des votes, selon le Directeur général des élections. Il s’agit d’une majorité claire de 7 137 voix sur son plus proche rival, le candidat péquiste Paul St-Pierre Plamondon.

En prévision de la victoire, Marguerite Blais était en déplacement vers Québec, à la demande de son parti, mais jointe au téléphone tout de suite après sa victoire, elle s’est dite « extrêmement touchée » et a promis de « représenter tous les électeurs, peu importe leur allégeance ». Elle a poursuivi : « je remercie les bénévoles et les électeurs pour leur confiance, ainsi que tous les autres candidats pour leur courage et leur ténacité. Maintenant, je m’engage très humblement en tant que députée de Prévost, à servir, car le rôle d’un député est d’abord et avant tout d’être au service de ses concitoyens et concitoyennes. »
Notons que M. Paul St-Pierre Plamondon du Parti Québécois recueille 24,47 % des suffrages avec 7 739 votes, Mme Lucie Mayer de Québec Solidaire suit avec 13,96 % et 4 414 votes, tout juste devant la libérale Naömie Goyette qui recueille 12,85 % et 4 063 votes. Plus loin derrière se trouve Malcolm Mulcahy du Parti Conservateur avec 0,96 % des suffrages et 303 votes, et finalement, Michel Leclerc du parti libre ferme la marche dans le comté de Prévost avec 0,74 % des suffrages et 235 votes.
Défaite du PLQ et de Québec solidaire
C’est dans une ambiance plutôt sereine que l’équipe libérale du comté de Prévost s’était réunie dans un hôtel de la région pour suivre les résultats de l’élection. La candidate du PLQ dans cette circonscription, Naömie Goyette, s’est dit prendre les résultats avec beaucoup d’humilité, et est toute de même fière de la campagne qu’elle a menée. « Je n’ai pas de regrets, je considère, comme je l’ai dit en campagne, que les gens doivent continuer d’accorder davantage d’importance au candidat derrière le parti – c’est important de découvrir qui se trouve derrière une couleur ». Et elle poursuivit :  « en ce qui me concerne, les enjeux ne disparaîtront pas demain matin, et je vais continuer d’une autre façon d’être impliquée et de faire une différence dans ma communauté, car c’est ici que je vis ».

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de