Mark Pond La présence et l’émotion jusqu’au bout des doigts

Par dyanebouthillette
Mark Pond La présence et l’émotion jusqu’au bout des doigts

Pour le pianiste Mark Pond, la musique est une gamme d’émotions, une histoire de cœur et de présence. Il lancera un premier album s’intitulant « Qi change », le 16 novembre, au LézArts Loco de Val-David, à 20 h. « Qi veut dire la clé dans laquelle on joue. Par exemple, en do majeur ou ré majeur. On joue dans une tonalité et ensuite on fait un qi change, c’est-à-dire qu’on change de tonalité. Évidemment le Qi c’est l’énergie du Chi, le Qi du Tao », explique le musicien afin de nous faire comprendre l’essence du titre de son CD.

 

Mark, comment est né votre album ?

C’est un album de musique improvisée à 100%. J’ai improvisé pendant un mois. Je m’assoyais d’une demi-heure à 1 heure par jour et j’improvisais en étant toujours à la recherche du moment présent. Ce qui a donné plus de 100 improvisations. Ensuite, cela a pris plus de 2 mois et demi pour tout écouter et faire mon choix pour l’album en me demandant qu’est ce que cette improvisation évoque. Est-ce qu’elle a la qualité suffisante ? Est-ce que c’est intéressant ? Si c’est intéressant, pourquoi c’est intéressant ? Dans quel style ?

Et c’est votre premier album ?

Oui parce que j’ai eu une carrière musicale interrompue par 25 années de travail dans le milieu de l’informatique. Cela fait 7 ans que je suis revenu à la musique.

Lorsque vous vous installiez au piano pour improviser, qu’est-ce qui vous inspirait ?

L’émotion. L’improvisation c’est l’alchimie des émotions. Durant cette période, il est arrivé un événement dans ma vie et j’étais fâché. Pendant cette journée, l’improvisation a commencé avec l’intensité de la colère. Donc, au début, je jouais avec cette énergie, mais tout en restant présent à celle-ci. Et elle s’est transformée d’elle-même. Les émotions sont hyper importantes dans la musique, ça, c’est clair. Parfois, j’étais très calme et la musique commençait très calme, ça restait très calme et ça finissait très calme. Sur mon CD, il y a une pièce qui s’appelle Satiété. Celle-ci ressemble un peu à du Erik Satie. Il y en a une autre qui s’appelle Rainy Canyon. Elle exprime un orage au-dessus du Grand Canyon. On entend le tonnerre, la pluie qui ruisselle et tombe.

La musique est donc une histoire de présence et d’émotion ?

Oui, et cela n’est pas enseigné dans les écoles. Ce n’est pas ça qu’on nous enseigne. Ils nous montrent la technique, les accords, le rythme, à suivre le métronome, à nous rappeler par cœur nos partitions.

Vous jouez aussi de la guitare ?

Oui, mais j’ai plus de difficulté à improviser sur la guitare parce que je l’ai justement appris avec ma tête. À 18 ans, j’étais à l’UQAM en musique. J’avais un bon prof, mais c’était une approche de tête. Tandis que le piano c’est différent, car quand je m’en suis acheté un je n’avais pas le temps de pratiquer et je voulais juste jouer ici et maintenant.

Aujourd’hui, vous vous occupez du LézArts Loco à Val-David. Quel rôle jouez-vous dans cet organisme ?

Je suis le directeur artistique. Je fais la programmation de tous les spectacles depuis 2 ans. J’essaye de comprendre la perspective des artistes, quels sont leurs besoins.

Le fait que vous soyez vous-même un artiste vous aide à les comprendre ?

Quand un artiste vient me voir et veut remplir une salle, je comprends c’est quoi le défi. Décoller les gens de Netflix, ce n’est pas facile.

coups de cœur de Mark Pond

La nature et la culture. C’est pas mal ça à Val-David. Tous les jours je vais dans la nature. C’est tellement beau. Je vais me baigner à Val-Morin. Je suis souvent sur la piste cyclable. Je fais du tourisme local. L’autre jour, je suis allé au Vieux Foyer pour la première fois. J’ai rencontré une personne d’origine américaine et un italien immigrant et on a même soupé ensemble.

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Denis
Denis
1 année

Bel article. J’ai hâte de l’entendre !

Luc Archambault
Luc Archambault
4 mois

Chère musique de Mark Pond aka MP,

tu nous prends gentiment par les oreilles et nous emmènes visiter des mondes si variés, si riches et si humains qu’on te suit avec curiosité et bonheur. Tu nous hypnotises et nous subjugues en nous faisant découvrir des perles à chaque détour, et des détours il y en a tout le long du chemin. Ton parcours est celui de l’enfant qui soulève chaque pierre, grimpe dans chaque arbre et s’émerveille sans cesse de ses découvertes. Quel bonheur de te suivre. Et si parfois tu nous entraînes dans de sombres forêts peuplées des fantômes de ton créateur, tôt ou tard tu nous accordes le repos d’une clairière paisible où refaire le plein de beauté avant de poursuivre cette passionnante randonnée.

Chère musique de Mark Pond, tu es tout sauf mièvre et condescendante. Par la richesse de ta palette tu fais pâlir celle d’autres pianistes que j’aime. Tu es créativité pure, courageuse et contagieuse car à la première écoute je me suis surpris à noter mes impressions, mes notes de voyage, chose que je n’ai jamais faite auparavant en écoutant de la musique.

Tu es un trésor à découvrir !

Merci,

Luc Archambault,
Mille-Isles