Marlène Houle dévoile son programme

Par Nathalie Deraspe

Mercredi dernier, Marlène Houle et son équipe ont dévoilé leur programme électoral. Aucun secteur d’activité n’a été négligé. Reste à savoir comment cet ambi­tieux plan pourra être concrétisé au cours des 18 mois qu’il reste à gouverner avant une nouvelle élection.

Une ligne directe pour contacter la ville, des services Internet haute vitesse pour tous, un plan directeur des parcs et espaces verts, un plan quinquennal pour les routes, voilà autant de projets avancés par l’équipe Houle, qui promet de changer la culture organisationnelle de Ste-Adèle afin d’assurer une «gouvernance responsable en concertation avec les organismes du milieu» et faire de la ville un endroit où règne la transparence. «Il faut être en proximité avec les citoyens. Le côté humain est très important», a lancé Mme Houle, qui a l’intention de publier un journal mensuel pour diffuser les bons coups de sa municipalité. L’équipe de l’ex-mairesse par intérim a l’ambition d’un jeune premier. Faisant son mea culpa pour les hausses de taxes faramineuses versées à l’endroit des contribuables, Marlène Houle affirme une fois de plus qu’elle a déposé un budget responsable. «J’aurais pu démissionner avant, clame-t-elle, mais j’ai décidé de rester. C’est vrai que les sources de revenus ont été insuffisantes en 2007. Le projet de l’Îlot Grignon a été reporté, il a fallu embaucher un nouveau directeur général. Tout ça a eu un effet sur le budget, confesse la candidate à la mairie. Mais je connais les dossiers à fond, je sais comment ça fonctionne, je sais où frapper pour aller chercher des subventions et Dieu sait qu’on en aura besoin pour construire un nouveau bassin de rétention des eaux usées et refaire nos infrastructures. On a fait du porte à porte, on a rencontré des groupes de citoyens et on sait ce que les gens veulent.» Marlène Houle promet qu’avec elle aux commandes, la vie économique de Ste-Adèle prendra un nouvel essor. Les dossiers du CHSLD (prévu pour 2009), de l’îlot Grignon (qui date de 2004) et des habitations à prix modiques (dont la construction était annoncée pour l’automne) seront choses faites. Les secteurs de la gare de Mont Roland et du parc Doncaster seront revitalisés, l’offre de loisirs augmentée et une nouvelle bibliothèque verra le jour. Du point de vue de l’environnement, l’équipe Houle se dit intéressée par la mise en place du compostage domestique et de la récupération à gros volume et ce, même si elle a refusé de participer au débat concernant les enjeux en la matière. L’ensemble de ces promesses électorales sera distribué aux électeurs dans les jours à venir.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de