Maternité : Le fameux 4e trimestre

Par Production Accès
Maternité : Le fameux 4e trimestre

par Sarah Fortin

Une grossesse dure 9 mois, divisée en 3 trimestres. Cependant, une fois notre bébé déposé sur nous, qu’en est-il de ces instants, ces nouvelles sensations, ces montagnes russes d’émotions ?

 

J’ai eu la chance d’avoir un suivi personnalisé, à la maison, avec une accompagnante à la naissance (une doula), que nous avions soigneusement choisi. Nous avions abordé tous les aspects de la grossesse, et surtout, de l’accouchement. On s’y est préparé avec soin, en faisant tous les exercices préparatoires suggérés, à tous les soirs à partir de la 34e semaine. Nous avons abordé l’allaitement et ce qui se passe après l’accouchement (les hormones, l’humeur, les douleurs, les lochies, l’intimité, etc.). Je me sentais prête.

Après réflexion, je crois qu’on ne peut pas vraiment savoir, avant de l’avoir vécu une première fois. Le premier « massage » (entre guillemets, car ce n’est pas agréable du tout) du ventre après l’accouchement, afin d’aider à l’expulsion du placenta, la montée de lait, les douleurs, le découragement, le manque de sommeil, l’impuissance face aux pleurs, l’inconnu, la culpabilité de ne pas avoir ressenti un attachement immédiat avec son bébé, le corps post-partum; tout cela, en même temps, en peu de temps, on m’en avait parlé, brièvement. Je crois que nous ne pouvons pas nous y préparer totalement, mais que l’on devrait faire une place plus grande à ce fameux 4e trimestre. Afin que l’on normalise ces nouvelles sensations, que l’on en parle. Le corps après l’accouchement est un autre thème qui mériterait plus de considération. On parle sans gêne de la grossesse, mais il est plutôt rare de parler ouvertement des saignements après accouchement, de la tristesse qui peut nous envahir plusieurs fois par jour et sans raison, de tout ce que la maternité après accouchement a de moins cute.

Pour ma part, différents trucs m’ont aidé à découvrir cette nouvelle réalité en douceur : la méditation (en allaitant), la complicité avec mon conjoint, me laisser aider, me faire confiance. Avoir sous la main les bons outils a été d’une grande aide également.

Voici quelques incontournables post-accouchement, pour moi, pour mon bébé et pour leur côté pratique :

• Tire-lait & téterelle (les life savers de mon allaitement);

• Baume pour mamelons (pour les premiers jours, surtout);

• Produits naturels pour le corps de maman et bébé (crème, huile, bain de trempage);

• Infusions/tisanes/thé/café;

• Compresses d’allaitement;

• Pince, bandeau et élastiques à cheveux;

• Vêtements confo et adaptés (soutiens-gorges d’allaitement, leggings et vêtements amples);

• De l’aide, du soutien = du temps, du repos.

Source : blondstory.com

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de