Microbrasserie Camp de base mise sur l’authenticité de sa bière

par Dyane Bouthillette
Microbrasserie Camp de base mise sur l’authenticité de sa bière
La microbrasserie Camp de base a aussi un volet consultations pour les brasseries en démarrage. (Photo : Courtoisie)

La Microbrasserie Camp de base ne fait aucun compromis en ce qui concerne leur production. La qualité se retrouvant au cœur de ses valeurs, cette jeune entreprise s’assure de l’équilibre, l’authenticité et la buvabilité de ses bières.

« Pour chaque bière que l’on fait, nous allons chercher les ingrédients fidèles au style. Par exemple, si je veux faire une bière allemande, je vais utiliser de la levure allemande et des grains provenant des malteries d’Allemagne », explique le propriétaire Alexandre Sirois.

Vers l’âge de 18 ans, Alexandre s’est découvert une passion pour la bière. Se documentant à travers de voyages et en suivant des formations, il est d’abord devenu brasseur amateur. « Ensuite, j’ai commencé à travailler dans une brasserie qui, à un moment donné, a doublé sa capacité de production. Et moi, comme j’aime beaucoup la création de recettes et l’expérimentation, j’avais le goût de revenir vers quelque chose de plus petit, de plus expérimental et de faire les recettes que j’avais créées », raconte-t-il.

Décidant alors de fonder une microbrasserie, Alexandre Sirois et sa conjointe Lucie Boulanger ont installé un lieu de production de bières artisanales à Saint-Adolphe-d’Howard. « Depuis 2017, nous sommes situés dans un ancien local de barbier qu’on a converti en brasserie, nous indique Alexandre. Les gens nous demandent souvent s’ils peuvent venir consommer sur place, mais non. Nous n’avons pas de salon de dégustation. C’est uniquement un lieu de production ».

Toutefois, Camp de base offre aux gens la possibilité de visiter ses installations, goûter à ses produits et demander de l’information. « On fait une porte ouverte tous les premiers dimanches de chaque mois », indique Alexandre. Il ajoute qu’il est aussi possible de prendre rendez-vous afin de convenir d’un autre temps de visite.

Le goût de l’inspiration

Alexandre affirme s’inspirer des styles traditionnels anglais et allemand pour produire des bières classiques, mais selon son interprétation. « Souvent il y a certaines choses qui changent, mais à peu près la moitié de notre production c’est de la bière lager. Elles sont fermentées à plus basse température. Ce sont des bières qui prennent plus de temps à fermenter, mais cela donne des profils de bières un peu plus sèches et faciles à boire ».

Brassant environ 5 types de bières à l’année, Camps de base en produit d’autres de façon ponctuelle, soit 2 ou 3 fois par an. La blanche étant plus propice aux températures chaudes, on la retrouve à partir du printemps et durant la période estivale. « L’automne et l’hiver, nous avons la brune fermentée à froid et légère », souligne Alexandre. Bien que toutes les brasseries possèdent des systèmes de production semblables, Alexandre s’est une fois de plus inspiré des systèmes classiques anglais.

« J’ai travaillé les plans et apporté des modifications pour avoir un système vraiment à mon goût, qui me permet beaucoup plus de flexibilité, de faire des choses au niveau de la production. Il me permet aussi d’avoir un contact plus direct avec ma bière et cela me permet aussi d’intervenir plus rapidement s’il arrive quoi que ce soit », nous explique Alexandre.

Faute de pouvoir offrir aux gens un salon de dégustation, la microbrasserie Camp de base s’est constituée en coop depuis 2019. L’initiative permet de réunir quelques brasseries productrices des Laurentides. « Notre objectif est d’ouvrir, en 2020, un salon de dégustation commun pour faire découvrir aux gens les bières produites par des brasseries membres de la coop », annonce Alexandre.

Microbrasserie Camp de base
Saint-Adolphe-D’Howard
Téléphone :  514-826-7192
brasseriecampdebase.com

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de