Microcrédit entrepreneurial : Le coup de pouce qui permet de passer du rêve à la réalité

Par Production Accès
Microcrédit entrepreneurial : Le coup de pouce qui permet de passer du rêve à la réalité
Sonia Grewal, copropriétaire de L’Auberge et microbrasserie Le Baril roulant, a témoigné de son parcours et partagé son expérience du microcrédit le 8 mars dernier.

Françoise Le Guen – Le 8 mars, le Fonds d’Emprunt des Laurentides faisait d’une pierre deux coups et soulignait la Journée internationale des droits des femmes et la Journée nationale du microcrédit entrepreneurial à l’Auberge du Baril roulant, à Val-David.

 

Sonia Grewal, copropriétaire avec Patrick Watson, son compagnon, de L’Auberge et microbrasserie Le Baril roulant y a parlé des impacts positifs du microcrédit. Tous deux ouvraient cet établissement, en 2012, en plein cœur du village de Val-David. « Arrivés en novembre 2011, six mois plus tard, on ouvrait nos portes », nous raconte-t-elle. C’est pendant ces six mois de travail acharné pour monter leur plan d’affaires et effectuer les démarches de recherches de financement qu’ils ont approché le Fonds d’Emprunt des Laurentides.

La réussite

« On a été accueillis à bras ouverts. On a aussi eu accès à une personne-ressource qui s’occupait de notre projet. C’était comme une fée marraine! Et ça nous a donné une crédibilité dans notre projet. C’est le coup de pouce qui a fait qu’il est passé du rêve à la réalité et sans surendettement. On a pu ouvrir notre pub grâce à des gens qui ont cru en nous », ajoute-t-elle.

Sept ans plus tard, le Baril Roulant n’est plus seulement un lieu, mais un projet englobant trois espaces distincts :  L’Auberge (qui inclut le restaurant), le Pub et la Micro-brasserie. « Les deux jeunes entrepreneurs sont maintenant un des plus gros employeurs de Val-David. En haute saison, ils ont jusqu’à 60 employés, et une vingtaine en saison régulière », indique Nathalie Larochelle, conseillère en démarrage d’entreprise du Fonds d’Emprunt.

Le Fonds d’Emprunt des Laurentides

Le Fonds d’Emprunt des Laurentides, membre de MicroEntreprendre, a profité de la 11e Journée nationale du crédit communautaire, pour faire connaître ce type financement provenant d’investissements socialement responsables destiné à des entrepreneurs ayant peu ou pas accès au financement conventionnel afin qu’ils puissent réaliser leur projet d’entreprises.

Le microcrédit entrepreneurial québécois, c’est 15 organismes de microcrédit répartis dans 12 régions du Québec, unis au travers du Réseau MicroEntreprendre pour financer, accompagner et propulser les entrepreneurs de demain. Le microcrédit entrepreneurial offre des prêts jusqu’à 20 000 $ avec des modalités de remboursement flexibles, mais surtout de l’accompagnement de proximité et du soutien technique adapté.

Enfin, lors de cette journée internationale des droits des femmes, Marie-Eve D’Amours de La deMOIs’aile a témoigné de son parcours et de l’aide qu’elle apporte aux jeunes filles pour qu’elles puissent apprendre à s’exprimer d’une nouvelle façon.

Le microcrédit dans les Laurentides (juillet 2018)

819 072 $ en prêts accordés
83 % taux de remboursement des prêts
4 818 $ prêt moyen
866 emplois créés et maintenus
• Plus de 400 entreprises créées et maintenues
• Plus de 1 200 personnes accompagnées

Le taux moyen de survie après cinq ans des entreprises soutenues par les organismes de microcrédit québécois (67%) est nettement supérieur à celui de l’ensemble des entreprises au Québec (42%).

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de