(Photo : Camille Vaillancourt)
Le couple propriétaire Francine Guindon et Robert Hamel.
|

La Fabrique des Écolorés pour la santé de la planète

Par Dyane Bouthillette

Il y a 3 mois, la boutique La fabrique des écolorés située au 27 rue de l’Église à Saint-Sauveur a ouvert ses portes non seulement pour vendre des produits écologiques, mais aussi pour faire du bien à la planète qui hurle de détresse. Le couple propriétaire Francine Guindon et Robert Hamel, respectueux de la santé de l’environnement, confectionne de nombreux produits zéro déchet.

 

Ayant des préoccupations concernant la santé de la planète, Mme Guindon fait ses devoirs envers l’environnement depuis longtemps. « J’ai toujours été zéro déchet, même quand ce n’était pas à la mode, déclare-t-elle. Cela a toujours fait partie de ma vie. J’ai toujours bricolé aussi ».

Il y a 30 ans, elle produisait notamment ses propres petites pousses ainsi que sa mayonnaise. « On avait notre potager. Il n’était pas question que j’y mette du chimique. J’allais voir les fermes qui faisaient des produits bios pour savoir quoi faire. Le monde me trouvait étrange, mais je m’assumais. Je suis devenue forte grâce à ça parce que je me faisais juger, mais moi j’ai décidé de suivre qui j’étais et j’ai décidé de continuer ».

Vous étiez une avant-gardiste, une visionnaire?

« Aujourd’hui en parlant avec les clients, je pense que oui, répond Francine Guindon. J’ai vraiment l’impression que c’est ça ».

Si Francine et Robert étaient autrefois confrontés aux jugements d’autrui, aujourd’hui ils ressentent un sentiment de satisfaction à la fin de chaque jour et semaine de travail. « On se sent vraiment apprécié par toute la communauté, les gens autour de nous et les clients », se réjouit Mme Guindon.

Pour la santé de la planète

La boutique La fabrique des écolorés fait et vend une bonne gamme de produits. On y retrouve environ 180 matières premières, dont des huiles d’argan, d’amande, de l’acide citrique, du sel d’Epson, de l’argile, etc.

Fabriquant des tampons démaquillants, du papier hygiénique et des papiers d’essuie-tout lavables Francine et son équipe effectuent plusieurs tests en atelier avant de mettre en vente ses produits afin de s’assurer de la résistance et d’offrir la meilleure qualité non seulement à sa clientèle, mais aussi par amour pour la planète.

« Je donne parfois du papier de toilette lavable parce que je me dis que la personne qui va l’essayer une fois ne voudra plus retourner au papier de toilette traditionnel », explique Francine Guindon.

Ainsi, en offrant gratuitement aux gens une simple feuille fabriquée avec du tissu bio lavable, Mme Guindon constate souvent que les clients reviennent ensuite pour acheter un rouleau.

L’entreprise fabrique également des linges à vaisselle, des lavettes et mouchoirs. « Les mouchoirs absorbent mieux et sont plus doux pour le nez », explique Francine. Les essuie-tout peuvent aussi être utilisés comme serviettes de table et lavettes. « C’est des clients qui en eu l’idée », souligne Francine. On y retrouve également du vinaigre 12% pour le nettoyage et l’entretien ménager.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.