|

Les bienfaits d’une légère détox automnale

Par Production Accès

Dominique Cloutier ND. A

Tranquillement les feuilles tournent, il y a plus de jaune que de vert et le rouge s’annonce ! C’est la fin de l’été, une nouvelle saison qui commence.

 

On connaît souvent l’intérêt d’une cure détox au sortir de l’hiver. Avec une alimentation plus riche et des conditions climatiques difficiles, faire le plein d’énergie s’impose presque naturellement. On sait pourtant moins que réaliser une cure détox dès la fin de l’été peut être tout aussi bienfaisant. L’explication : avec la baisse de la luminosité et l’énergie “descendante” de la nouvelle saison, nous accusons des coups de fatigue, des baisses de moral et de forme. En relançant l’activité des organes d’élimination, en vidant le corps des toxines accumulées depuis plusieurs mois et en boostant notre système immunitaire, la cure de revitalisation permet justement de surmonter ce passage difficile entre les deux saisons, tout en nous préparant à l’hiver.

Notre organisme est programmé pour s’auto-nettoyer deux fois par an, au printemps et à l’automne, mais rappelons-nous qu’un petit coup de pouce est souvent nécessaire pour permettre à notre corps de repartir à zéro et affronter la nouvelle saison. Avec la fin de l’été, en particulier, les bienfaits du soleil commencent à s’effacer, le manque de luminosité augmente nos besoins de sommeil, notre métabolisme se met au ralenti. Et c’est sans compter le stress, une mauvaise alimentation ou l’absorption de certains médicaments qui nous surchargent en toxines tout au long de l’année.

D’où la nécessité d’une détox…. Une cure efficace associe toujours deux grandes étapes : l’élimination des toxines (par la transpiration et autres voies naturelles) et la renutrition des cellules pour faire le plein de vitalité…

En adoptant quelques réflexes simples pour faciliter la digestion, la cure détox permet à la fois de faciliter leur élimination, de retrouver une nouvelle vitalité et de renforcer le système immunitaire. Une solution parfaite pour faire le pont entre l’été et le retour du froid.

Pendant la cure, n’hésitez pas et mettez de côté la viande, le gras animal et les produits laitiers. Radis noir, pissenlit, artichaut, céleri, tous des légumes détoxifiants, à consommer sans modération pendant une dizaine de jours avec de l’eau citronnée à volonté !

Profitez des derniers marchés fermiers pour vous ravitailler en fruits et légumes locaux.

Certaines combinaisons alimentaires demandent beaucoup d’énergie, encrassent le corps et rendent la digestion plus difficile. Pour tirer tous les bienfaits énergisants de notre alimentation, il n’y a qu’une chose à retenir : ne jamais associer céréales et protéines, et privilégier les repas à base de légumes et céréales ou de viandes blanches et de légumes. Quant aux fruits, veillez à ne pas les consommer en fin de repas car ils seront digérés plus rapidement et notre organisme ne pourra pas en assimiler tous les bienfaits nutritionnels.

 

Mon coup de cœur détox, le radis noir

Le radis noir, ce méconnu, possède des vertus détoxifiantes considérables.

Pour nettoyer le foie, on utilise généralement le jus du radis noir ou sa poudre de gélule. Le radis noir stimule l’action de la bile dans son combat contre les déchets grâce à ses propriétés cholérétiques et cholagogues

Pour permettre au foie de se refaire une santé et de reprendre son fonctionnement normal, la consommation de cette plante est préconisée pendant les cures.

Le radis noir est contre-indiqué en cas d’obstruction des voies biliaires. Pour les personnes qui sont plus sensibles au jus de radis noir (aigreurs d’estomac, brûlures d’estomac), il vaut mieux se tourner vers un autre traitement naturel ou alors l’accompagner d’huile végétale.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.