Mise au point de Réjean Charbonneau, candidat à la mairie de Sainte-Adèle

Par Andre Berard

Lors d’un point de presse tenu cette semaine, le candidat Claude Charbon­neau tenait à donner l’heure juste à la suite de la publication d’un article paru dans le journal des Pays-d’en-Haut inti­tulé «Course à la mairie de Sainte-Adèle: apparence de conflit d’intérêts», laissant planer un doute à propos d’un présumé lien existant entre le candidat à la mairie et Marc Lupien, un citoyen impliqué dans de multiples poursuites contre la ville.

Dans une déclaration solennelle faite devant notaire remise aux médias présents ainsi qu’au journaliste qui a écrit l’article jugé sévèrement par le candidat, Réjean Char­bonneau déclare: «Je n’ai jamais été de près ou de loin associé à Marc Lupien. Comme je l’ai déjà dit, “Ce n’est ni un ami, ni un ennemi”; Marc Lupien est un citoyen de Sainte-Adèle qui m’a fait part d’un problème à un moment où mes intentions politiques étaient connues. Comme mes intentions politiques sont sérieuses et en bon aspirant au poste de maire, il est selon moi important que je sois au courant de ce qui se passe dans la ville et la meilleure façon pour moi de m’informer de ce problème du bassin d’eau était de me rendre sur les lieux à la demande du citoyen Marc Lupien, ce que j’aurais fait pour tout autre citoyen de Sainte-Adèle.»

Dans sa déclaration, le candidat souligne également que le fait qu’il s’est rendu sans tarder chez le citoyen afin de constater par lui-même les problèmes reliés à la contamination du bassin d’eau potable, un enjeu de santé publique important, devrait être interprété comme un signe de rigueur et de sens des responsabilités. De plus, il précise qu’il aurait été très malhabile de sa part de tenter de nier sa présence près du bassin lors des événements de l’automne dernier:« alors qu’un reportage a été télédiffusé sur les ondes de TQS et que des milliers d’Adélois ont pu me voir sur les lieux», lance le candidat sur le ton de l’évidence.

Réjean Charbonneau a profité de l’occasion pour rappeler que Marc Lupien n’a jamais contribué à sa campagne électorale, comme le laissent entendre certaines rumeurs: «Ceux qui ont contribué, et je tiens à le dire, sont strictement les proches de ma famille ou encore des gens qui me connaissent et qui l’ont fait de bon cœur sans arrière-pensée.» Une information validée auprès de la famille Charbonneau. Le candidat rappelle qu’il n’est appuyé par aucune firme de communication, aucun bureau d’avocats et aucun organisme. En conclusion, le candidat Charbonneau a tenu à rappeler qu’il refuse depuis le début de sa campagne de jouer le jeu du salissage:«Je suis une personne intègre, je ne me laisserai pas corrompre et si je suis élu, je serai la même personne. J’entends redonner la ville à ses citoyens et soutenir les projets rassembleurs que nous aurons les moyens financiers de réaliser.»

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de