Mission accomplie pour Bruce Babington

Photo de Jean-Patrice Desjardins
Par Jean-Patrice Desjardins
Mission accomplie pour Bruce Babington

Il traverse le Canada à vélo pour la Fondation La Force

Bruce Babington a fait la distance Mont-Tremblant–Vancouver, soit 4457 kilomètres à vélo, en quatre semaines, pour une moyenne quotidienne d’environ 150 km. Une épreuve d’endurance réalisée en soutien à la communauté canadienne de la dystrophie musculaire de Duchenne (DMD).

Cette maladie rare, qui touche environ 1000 patients au Canada, affecte le système musculaire. C’est une maladie génétique qui s’attaque notamment aux genoux, ce qui fait que les personnes atteintes ne peuvent plus marcher vers l’âge de 10 ans. « Les médicaments sont peu accessibles au Canada et les parents des personnes atteintes ont besoin d’aide. C’est pour cette raison que j’ai fait la traversée», explique Bruce Babington. C’est aussi dans la rencontre d’un de ses patients (Bruce pratique l’ostéopathie à Sainte-Agathe), Anakin Lacasse, un garçon de 10 ans atteint de la dystrophie musculaire de Duchenne, qu’il a trouvé l’inspiration pour réaliser son défi. «C’était déjà un de mes rêves, un projet de retraite, de traverser le Canada à vélo. Mais quand j’ai rencontré Anakin, j’ai pensé immédiatement à faire la traversée pour la Fondation La Force», poursuit Bruce Babington.

Un sportif naturel

Bruce Babington, un sportif naturel qui a fait de la compétition de niveau élite en ski alpin et en rugby, a trouvé difficile la première semaine. «Je me suis aperçu que c’est au niveau mental que je n’étais pas prêt. Au début, je campais dans une tente, mais j’ai dû me payer quelques nuits au motel pour me replacer. J’ai été aussi affecté par la fumée des feux de forêt en Ontario.»
Ce qu’il a le plus apprécié est d’avoir vu le pays d’un autre angle. «À vélo, on découvre réellement le pays. J’ai adoré la Saskatchewan et ses couchers de soleil, même s’il y avait beaucoup de vent.»
À son arrivée le 6 août à Vancouver, après 31 jours de vélo, il a été accueilli par sa famille, par des membres de la Fondation La Force… et par Anakin lui-même!
«C’était une drôle de sensation à l’arrivée. Je n’avais pas pensé à la finale avant la veille de l’arrivée. J’ai même dû m’arrêter à un kilomètre de la fin pour me préparer. Les gens me félicitaient, mais je ne réalisais pas que j’avais fait plus de 4000 kilomètres à vélo. Ce n’est qu’une fois de retour au bureau que j’ai réalisé ce que j’avais accompli », conclut Bruce.

30000$ amassés

Il n’a pas eu de pépins mécaniques majeurs et il dit avoir rapidement récupéré, au retour. Le résultat? Bruce a commencé sa campagne de financement à l’hiver et il affirme avoir recueilli 20000$, un montant augmenté de 10000$ par le travail de la Fondation elle-même en marge du défi sportif.
Les fonds amassés seront remis à la Fondation La Force, basée à Mont-Tremblant, et serviront à faire de la sensibilisation autour de la maladie et à participer au financement de deux recherches prometteuses. On peut encore faire un don à la Fondation: laforcedmd.com.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de