Monologue

Par Jean-Claude Tremblay
Monologue

Chronique d’un X

jctremblayinc@gmail.com

Monologue selon Larousse : « Discours de quelqu’un qui se parle tout haut à lui-même ou qui parle seul longuement sans laisser la parole à ses interlocuteurs. » Sous ce nom masculin, on pourrait aussi y lire « débats politiques 2019 ». Donc, je vous pose la question, est-ce que les débats vous ont permis d’y voir clair et de comprendre la position de chaque chef de parti politique ? Si vous avez répondu un oui bien senti, j’aimerais bien vous entendre.

 

Ça été tantôt propre, tantôt légèrement sale, la plupart du temps individualiste, mais résolument du pareil au même dans l’argumentaire, souvent vacant. « Sans gagnant clair », titrait à juste titre, nombre de grands quotidiens, et ce n’est pas surprenant : c’était à mon sens, une valse de « Je » aseptisé, de laquelle la notion d’équipe a été évacuée.

Lost in translation

Je suis outré, et résolument fatigué que l’on nous prenne pour des valises. Comment des politiciens peuvent-ils à ce point parler des deux côtés de la bouche, et penser que nous québécois n’écouterons pas, ou ne seront pas mis au courant de propos contradictoires, tantôt discriminatoires tenus dans un débat en anglais ? Même une journaliste y est allée d’une question biaisée au possible qui n’a amené rien d’autre que de la hargne tout en créant de la division et en enlevant toute crédibilité au mot « journaliste ». C’est une faute professionnelle grave de cette intervieweuse, mais ce que je retiens c’est surtout la courtisanerie partisane de bas étage de plusieurs politiciens qui ont carrément changé leur discours en français le débat suivant. Vous demandez-vous vraiment après ça, pourquoi il y a du cynisme et qu’au final, on n’y croit plus ?

Télé-réalité anti-mensonges

Je vais vous le dire, j’aimerais bien être capable de faire un vœu afin que tous les politiciens ne puissent dire que des vérités pour au moins 24 heures, un peu comme dans le film américain « Menteur-menteur ». À défaut de pouvoir faire de la magie et de leur faire allonger le nez à la Pinocchio lorsqu’ils mentent, je propose de créer une nouvelle émission de télé-réalité – un croisement entre Occupation Double et Loft Story, où les prétendants au pouvoir se retrouveraient enfermés tous ensemble dans une maison, et filmés 24 heures sur 24 pendant 30 jours. Je l’appellerais : « La Casa des vérités. »

En tant que producteur et maître de la Casa, je mettrais les candidats tellement à l’aise que rapidement, ils oublieraient qu’Il y a des caméras cachées un peu partout dans la maison, qui scrutent tous leurs moindres faits et gestes.  Je recruterais une taupe ou deux à même leur groupe, qui aurait la mission secrète de faire des alliances afin de forcer les candidats à se prononcer et ainsi dévoiler ce qu’ils pensent réellement. Le jeu qui serait le plus populaire de la téléréalité serait le « Ni oui ni non », inspiré du même jeu que l’on jouait quand on était jeunes, sauf que là, les politiciens seraient obligés de répondre par oui ou non, sous peine de recevoir une punition, choisit par leurs adversaires.  Alors, quand dites-vous ?!

Triste exemple

La cassette, toujours la cassette, c’est probablement ce que j’ai encore le plus déploré – j’ai horreur de ce manque de spontanéité et de cette pièce de théâtre absente de variétés.  En occurrence, le dernier des débats des chefs était certes, relativement courtois dans l’ensemble, mais je déplore le fait que la courtoisie n’était pas accompagnée de ses amies naturelles nommées « bonne intention », « transparence » et « vérité ».

Une des phrases les plus révélatrices que j’ai entendue lors du dernier débat est « grand parleur, petit faiseur », lancer par un candidat envers un autre. C’est à la fois naïf, et tellement triste. Je nous souhaite mieux.

Dans un monde ou plus que jamais, il est essentiel de se parler pour mieux se comprendre, je trouve que l’on néglige souvent l’élément fondamental, celui que j’aurais aimé voir dans cette campagne : l’écoute.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de