Municipalité de Piedmont : Démissions successives

Françoise Le Guen
Municipalité de Piedmont : Démissions successives
La mairesse de la municipalité de Piedmont, Nathalie Rochon. (Photo : Courtoisie)

Le directeur des travaux publics, André Mongeau quittait ses fonctions le mois dernier, le directeur de l’urbanisme et de l’environnement, Yohann DaSylva, en mars dernier, et plus récemment, la directrice générale, Caroline Asselin. Une situation que questionnent plusieurs citoyens.

 

Invitée par le journal Accès à commenter ces trois départs, la mairesse de Piedmont, Nathalie Rochon, affirme qu’il n’y aucun lien entre eux. Il s’agit selon elle d’un concours de circonstances. « C’est sûr que, vu de l’extérieur, ça peut sembler énorme, mais chacun avait de bonnes raisons de partir. C’est juste une coïncidence que ça soit arrivé de cette façon dans un court laps de temps. Je peux vous dire que présentement, on est en train d’améliorer nos services administratifs et que tout le monde va être gagnant », souligne-t-elle.

Cette dernière précise qu’il n’y a eu aucun congédiements, il s’agit de démissions. « La nouvelle équipe en place est très performante et j’entends de très bons commentaires de la part de nos citoyens qui ont fait affaire avec eux », ajoute-t-elle.

Nouvelle équipe

L’ex-directrice générale Caroline Asselin est remplacée par Jean-François Albert, directeur général par intérim pour plusieurs mois. « Monsieur Albert a beaucoup d’expérience en direction dans les municipalités, mais il avait décidé de retourner aux études et a retardé ce projet », explique la mairesse.

Du côté de l’ex-directeur du service d’urbanisme et environnement, Yohann DaSylva, ce dernier occupe depuis le 1er avril 2019 le poste de chef de division – Permis et urbanisme pour la ville de Mirabel. « Il n’y a pas d’autre raison pour mon départ que la chance d’avoir trouvé de l’avancement dans une grande ville où les défis en urbanisme sont très grands, vu le grand nombre de projets de développement », nous dit M. Da Sylva. Rita Abi-Youssef le remplace. Du côté des Travaux publics, Charles-André Martel occupe par intérim le poste laissé vacant par M. Mongeau. Ce dernier n’a pas donné suite à notre message. Le journal n’a pas réussi à joindre Mme Asselin.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Alain Daviault Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Alain Daviault
Invité
Alain Daviault

Pourquoi les fonctionnaires municipaux n’ont pas le droit d’aspirer à de l’avancement. Une saine gestion municipale, est-elle synonyme des fonctionnaires qui stagnent à leur poste sans aspirer à de l’avancement et à des élus qui siègent depuis trop longtemps !