Nadine Girault soutient les jeunes femmes entrepreneures

Par Production Accès
Nadine Girault soutient les jeunes femmes entrepreneures
Sur la photo, Mme Girault (au centre) est entourée de Jean-Stéphane Bernard, président-directeur général de LOJIQ, et d’anciennes participantes ayant réalisé un ou plusieurs projets dans le cadre du programme Entrepreneuriat de LOJIQ (de gauche à droite) : Déborah Cherenfant, présidente de la Jeune chambre de Commerce de Montréal, Jeanne Couture, fondatrice d’Artefact Urbain, Feriel Maria Tirsatine, fondatrice de Gamma, Rose Napoléon, fondatrice de Napoléon communications, Anne-Laure Favereaux, fondatrice de Minedor, Sam Bellamy, presidente-fondatrice de Bazooka, Annick Kwetcheu Gamo, fondatrice de Code F Étaient également présentes : Sophia Jasmin (chargée de projets en Entrepreneuriat à LOJIQ), Lynn Mc Donald (directrice régionale chez Femmessor) et Caroline Bénard (chargée de projets en Entrepreneuriat à LOJIQ). (Photo : LOJIQ)

Francophonie

La ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Nadine Girault, a annoncé dimanche 8 mars, dans le cadre de la Journée internationale des droits des femmes et lors d’une table ronde en présence de plusieurs entrepreneures de la 3e Grande rencontre des jeunes entre- preneurs du monde francophone en France, un soutien financier de 240 000 $, sur trois ans, destiné à de jeunes entrepreneures québécoises.

 

« Je suis fière de l’appui du gouvernement du Québec à l’égard des jeunes participantes et participants aux programmes de LOJIQ. Dans la nouvelle Vision internationale du Québec, nous avons clairement identifié que la mobilité des jeunes et l’entrepreneuriat des femmes étaient une priorité pour nous afin de soutenir le développement de leurs projets dans la sphère francophone », a souligné Nadine Girault, ministre des Relations internationales et de la Francophonie du Québec et députée de Bertrand.

Grâce à ce soutien, ces dernières pourront réaliser des séjours de formation dans l’une des représentations du Québec sur les territoires des États et gouvernements membres de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

LOJIQ

Les Offices jeunesse internationaux du Québec se sont vu confier la mise en œuvre de cette mesure. L’expertise de l’organisme de mobilité sera mise à profit  pour soutenir et accompagner jusqu’à 20 entrepreneures québécoises par an sur une durée de trois ans. Allant de quelques jours à trois semaines, ces séjours de formation permettront aux jeunes femmes sélectionnées, âgées de 18 à 35 ans, de bénéficier d’un accompagnement personnalisé par les équipes de développement économique des représentations du Québec à l’étranger.

Plus d’info au lojiq.org

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de