Non à l’asphaltage du P’tit train du Nord

Alain Lespérance
Non à l’asphaltage du P’tit train du Nord

Lettre ouverte

 

« Il y a quelques années, j’écrivais une lettre d’opinion décrivant l’état lamentable du parc linéaire « Le P’tit train du Nord » à cette époque (Journal des Pays-d’en-Haut, le mercredi 20 avril 2016).

Heureusement, grâce à l’efficacité de Jean-Sébastien Thibault et à son équipe, la piste est maintenant redevenue très praticable et sa popularité fait que lors de beaux week-ends, les stationnements des gares sont pleins à craquer et la circulation sur la piste est très dense, presque saturée.

On propose d’asphalter la section entre Mont-Blanc (Saint-Faustin) et Saint-Jérôme. Je suis absolument en désaccord avec ce projet et voici pourquoi :

L’environnement : À notre époque de sensibilisation aux changements climatiques, j’aimerais souligner que l’asphaltage est composé de bitume, un produit dérivé du pétrole. Pour paver cette grande distance, il y aurait une grande consommation de pétrole sans compter la machinerie lourde requise pour le pavage qui pollue énormément et laisse couler de l’huile de bitume dans l’environnement. Une piste asphaltée crée une longue zone d’îlot de chaleur très néfaste pour la végétation et la faune environnante. Je crois qu’en cette période de soucis environnementaux, il est de très mauvais goût de polluer autant, juste pour satisfaire quelques cyclistes.

Les «pseudos coureurs du Tour de France»: Lorsqu’on circule entre Sainte-Thérèse et Saint-Jérôme les weekends, alors qu’il y a de nombreuses familles avec de jeunes enfants, des personnes âgées, des patineurs, etc., il y a des cyclistes dont les cuisses sont plus volumineuses que leur cerveau… Ces pseudos coureurs du Tour de France circulent à toute vitesse, même dans le secteur boisé aux courbes très prononcées de Blainville.

Le mécontentement des cyclistes récréatifs est palpable, certains engueulant les pelotons qui passent à toute vitesse. Même s’il y a des panneaux indiquant la limite de vitesse de 22km/h, ces « coureurs » s’en foutent complètement… En passant, de vrais coureurs qui s’entraînent n’utilisent pas une piste cyclable, ils utilisent la route… Alors, ceux qui roulent avec leurs vélos en carbone et leurs habits de Lycra n’impressionnent nullement et se rendent ridicules en empruntant une piste cyclable récréative.

Malheureusement, depuis que l’état de la piste au nord de Saint-Jérôme est de meilleure qualité, le mot s’est vite passé et ces pseudos coureurs l’empruntent et ce, à toute vitesse… Le hic, c’est que l’inclinaison des pentes dans cette section fait que l’on peut atteindre des vitesses impressionnantes surtout dans les sections de Val-Morin, Mont-Rolland et des chutes Wilson. Avec des pneus de route très minces, il est pratiquement impossible de s’arrêter dans la poussière de roche, ce qui rend ces cyclistes des « dangers roulants sans cerveau ». J’ose à peine imaginer à quelle vitesse ils vont rouler dans ces descentes si la piste est fraîchement asphaltée, déjà qu’ils dévalent a 40-60 km/h. N’espérez pas une intervention des patrouilleurs afin de limiter la vitesse, on m’a répondu qu’ils n’étaient pas là pour intervenir sur ce point !!!

Voici donc pourquoi je ne veux pas que la piste soit asphaltée… Protection de l’environnement et sécurité des cyclistes récréatifs. »

Alain Lespérance,
Piedmont

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
jocelyn chretien Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
jocelyn chretien
Invité
jocelyn chretien

tout a fait d,accord avec vous mr lesperance ,tout vos arguments sont exact , je crains qu,en asphatant partout il ve devenir impossible de faire de la bicyclette sur ce parc et oui c,est un parc et non une piste d,entrainement ; j,aime faire de la bicyclette a mon rythme sans casque et libre de ne pas me faire froler a 15cm pour ces fous a velo .