Nos filles des Laurentides en grande forme!

Par Marjorie Roy

Après six à huit semaines d’entraînement, près de 350 filles provenant de cinq écoles des Laurentides se sont réunies le 17 mai dernier afin de relever le grand défi

 

C’est au parc des Chutes Wilson de Saint-Jérôme qu’au coup du sifflet toutes ont entamé la fameuse course de 5 km. Une course motivante qui a ainsi mis fin au programme la «FitClub» qu’elles ont toutes accomplie avec brio!

Un programme source de motivation

En action depuis 2009, la «FitClub» propose aux adolescentes du Québec, à travers leur établissement scolaire, de participer à un programme d’entraînement d’une durée de six à huit semaines, à raison de 90 minutes par semaine, leur permettant de se préparer mentalement et physiquement à l’ultime course de 5 km. Afin d’accomplir ce grand défi, les adolescentes ont été accompagnées tout au long de leur entraînement d’une équipe de kinésiologues, nutritionnistes et mentors de l’organisme «FitSpirit». «Le but de ce programme est de démontrer aux filles qu’il est possible d’intégrer à notre quotidien différentes formes d’activités physiques. Et surtout de le faire dans le plaisir! Nous voulons valoriser les efforts de chacune et honorer leur dépassement personnel», explique Claudine Labelle, présidente et fondatrice de FitSpirit. Pour l’ensemble des adolescentes présentes à l’événement, la «FitClub» a été sans contredit une expérience enrichissante et amusante, «C’était un beau défi! Et d’autant plus motivant de le faire en groupe», raconte Kayla Morin Blanchette de la Polyvalente des Monts. Au total 1 200 adolescentes à travers le Québec ont chaussé leurs souliers de courses pour célébrer ensemble leurs accomplissements des dernières semaines. Un défi sportif et personnel qui fait bouger les filles de notre province!

 

Une nouvelle bannière

Lors de ce même événement, l’équipe de «FitSpirit» a profité de l’occasion pour révéler en primeur le nouveau nom français de l’organisme. Une identité québécoise désormais connue sous le nom de «Filleactive». Une appellation qui va de soi à raison de l’image dynamique et de la raison d’être de ce regroupement.

 

«Pour nous “Filleactive” évoque le plaisir à relever de nouveaux défis, le goût de foncer et la confiance en soi que gagnent les filles à se dépasser», avoue M. Labelle. Un nom qui représente à merveille le travail de cette organisation connue des Laurentides.

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de