Nouveau propriétaire et agrandissement au club de boxe de Sainte-Adèle

par Luc Robert
Nouveau propriétaire et agrandissement au club de boxe de Sainte-Adèle
Les Jérômiens Sébastien Gauthier (entraîneur) et Maxime Michaud (propriétaire) visent les citoyens qui veulent se mettre en forme, au club La Station de Sainte-Adèle. (Photo : Luc Robert)

Boxe amateur

L’ancien club de boxe Evann, devenu La Station après avoir changé de mains en mai dernier, sera non seulement agrandi, mais pourra en plus présenter des galas amateurs à moyen terme à Sainte-Adèle.

 

Ce sont les défis auxquels s’attaquent le nouveau propriétaire, Maxime Michaud, et son homme de confiance, l’ancien champion intercontinental des poids coqs de la WBO, Sébastien Gauthier.

« Avec toutes les étapes de transferts chez le notaire et la banque, Max a pu acheter le club en mai 2019. Nous avons une dizaine de boxeurs et boxeuses au volet compétitif, et 150 membres au récréatif et au CrossFit. J’ai investi un peu, mais je demeure avant tout un entraîneur », a souligné Gauthier.

Les deux compères ont des grandes ambitions pour ce club des Pays-d’en-Haut.

« On veut défaire des murs et agrandir les lieux. L’idée est de faire de la place pour la réception et obtenir assez d’espace pour assoir 200 spectateurs: on veut tenir des galas de boxe amateur à Sainte-Adèle ».

L’idée n’a pas toujours été dans les cartons du boxeur retraité. « Je suis ami avec Maxime depuis 4 ans. Au débit, je lui ai déconseillé de se lancer dans l’achat d’un club de boxe. Le milieu est rude, de nos jours. Mais il est un athlète accompli (boxe, MMA et CrossFit) et il voulait s’impliquer là-dedans en et développer ça en équipe. Cela m’a attiré ».

Popularité de la boxe

Gauthier a été rassuré par Maxime Michaud, qui a enrôlé son complice Maxime Lamy, pour populariser La Station.

« Ils donnent des entraînements à la Polyvalente des Monts, à Sainte-Agathe. On pense regarder aussi du côté de l’École secondaire A.-N. Morin, à Sainte-Adèle. La clientèle d’athlète est là, parmi la relève sportive. Je donne encore des conférences et des cours d’initiations dans les écoles, comme à Saint-Colomban. Je veux sortir les jeunes de leurs jeux vidéos ».

Espoir féminin

Une première protégée de La Station, Marie-Pierre Houle, boxera en sous-carte du gala présenté au Centre Vidéotron de Québec, le 23 novembre. Il mettra en vedette Marie-Ève Dicaire, championne du monde de l’IBF, chez les super mi-moyens.

« Marie-Pierre progresse. Elle vient de connaître des bonnes séances de «sparing». Elle peut surprendre. Je suis revenu au coaching grâce à des athlètes réceptives, comme elle ».

« Je suis aussi dans le coin de Michael Zewski, avec son père Jean. Il s’entraîne à la réserve de Wôlinak (près de Trois-Rivières). Il est rapide et explosif. On a ajouté à son attirail un jab et un crochet de gauche. Avant, c’est surtout son cœur qui le faisait gagner. Zewski figure parmi le top 10 mondial et pourrait avoir un combat important aux États-Unis en 2020. Et oui, j’ai encore repris la route pour des boxeurs que j’affectionne », a ajouté l’ancien pugiliste de 37 ans, qui est encanteur d’outils, à Saint-Janvier, dans la vie de tous les jours.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de