Nouveau service de collecte des matières organiques à Piedmont

Photo de Thomas Gallenne
Par Thomas Gallenne
Nouveau service de collecte des matières organiques à Piedmont
gestionMatiere 2
Les résidents de Piedmont recevront un bac brun roulant de 240 litres, un mini bac pour la cuisine, des sacs en papier, un guide explicatif et un autocollant servant d’aide-mémoire pour les matières acceptées. Photo : Courtoisie

Gestion des matières résiduelles

La MRC des Pays-d’en-Haut et la Municipalité de Piedmont ont annoncé, le 21 avril dernier, le lancement du nouveau service de collecte des résidus organiques, effectif dès le 4 mai prochain, pour les résidents et commerçants de Piedmont.

Pour assurer un accompagnement exemplaire des citoyens et une diffusion efficace de l’information, la Municipalité de Piedmont s’est adjoint les services de Stéphanie Legault, conseillère en gestion des matières résiduelles.
Elle sera à la tête d’un groupe de bénévoles qui sillonneront le territoire en porte-à-porte au cours des prochaines semaines. Mme Legault et ses ambassadeurs veilleront à sensibiliser, informer, conseiller et rassurer la population de Piedmont relativement à la gestion des matières organiques.
Pour faciliter la transition avec ce nouveau service de compostage, du matériel est en cours de distribution. Ainsi, les résidents de Piedmont recevront deux bacs, soit un bac brun roulant de 240 litres et un mini bac pour la cuisine.
Ces bacs seront accompagnés de sacs en papier, d’un guide explicatif et d’un autocollant servant d’aide-mémoire pour les matières acceptées.
Des séances d’information publiques pour les résidents de Piedmont sont également organisées pour accompagner les citoyens dans cette nouvelle collecte. La première s’est tenue le soir même de l’annonce à la salle polyvalente de la gare de Piedmont. Une seconde se tiendra dans le cadre de la Journée verte de Piedmont, le 28 mai prochain.

La MRC a un plan!

Le service de collecte des matières organiques s’inscrit dans le projet de Plan de Gestion des Matières Résiduelles (PGMR) réalisé conjointement par les MRC des Pays-d’en-Haut, des Laurentides et d’Antoine-Labelle avec la collaboration des régies intermunicipales des déchets de la Rouge et de la Lièvre.
Le PGMR spécifie, entre autres, les actions qui seront mises en place au cours des prochaines années dans les 47 villes et municipalités constituantes afin d’atteindre les objectifs de réduction de l’enfouissement fixés par Québec pour l’ensemble de la province.
Le maire de Piedmont et président du comité aménagement et environnement de la MRC des Pays-d’en-Haut, Clément Cardin, se dit conscient que l’implantation d’un service de collecte de matières organiques est probablement l’action du PGMR qui suscite le plus de controverse, mais souligne par le fait même que c’est l’action qui apporte les avantages les plus importants aux niveaux environnemental et économique.
« Ce nouveau service est un outil de plus vers la réduction de l’enfouissement. Après la distribution des bacs de recyclage de 360 litres et l’ouverture de l’écocentre en 2008, le déchiquetage et la valorisation des branches, puis les collectes spécifiques de résidus verts et d’encombrants, le bac brun était l’élément manquant pour faire de la Municipalité de Piedmont un modèle de gestion saine et responsable des matières résiduelles», a-t-il ajouté.
Joël Badertscher, conseiller en environnement à la MRC des Pays-d’en-Haut, souligne que le service est déjà en place à Sainte-Adèle depuis près d’un an et que le taux de participation des citoyens est au-delà des attentes.
Il se dit sûr que les Piedmontais seront tout aussi engagés face à leurs nouvelles responsabilités. Il invite aussi les citoyens des municipalités de Wentworth-Nord, de Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson, de l’Estérel, de Lac-des-Seize-Îles et de Sainte-Anne-des-Lacs à surveiller l’arrivée du bac brun qui est prévue chez eux en août prochain.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de