Nouveautés Émergence : Six artistes à découvrir Place des citoyen

Françoise Le Guen
Nouveautés Émergence : Six artistes à découvrir Place des citoyen
L’Exposition Nouveauté Émergence se tient à la Place des citoyens à Sainte-Adèle jusqu’au 3 juin. Sur la photo, les œuvres des six artistes invités : Ani Muller, Guylaine Forget, Pierre Deslandes, Anne-Marie Langevin, Algis Kemezys et Pati Fontaine. (Photo : André Lamarche )

Après les expositions Loth-Slatkoff-Deslandes et Nos illustres disparus en 2017 et 2018 qui avaient attiré plus de 3 000 amateurs, la galerie adéloise Atelier 85 présente pour une cinquième année son exposition annuelle à la Place des citoyens de Sainte-Adèle sous le thème Nouveautés Émergence.

 

Six artistes, Pierre Deslandes, Ani Müller, Guylaine Forget, Patti Fontaine, Anne-Marie Langevin et Algis Kemezys y exposent leurs œuvres du 24 mai au 3 juin.

André Lamarche, propriétaire de la galerie d’art Atelier 85 et commissaire d’exposition, indique que le thème choisi illustre sa volonté de proposer des œuvres vraiment nouvelles et de promouvoir le travail d’artistes singuliers.

« On voulait avoir de la fraîcheur, donc des couleurs, des œuvres joyeuses. J’ai aussi voulu rassembler en un seul lieu des artistes toujours vivants et proposer au public des tableaux accessibles », confie-t-il.

Rappelons que l’exposition Hudon, en 2015, avait accueilli 2 000 visiteurs. En 2016, Riopelle et ses amis avait permis de plus que doubler le nombre de visiteurs (4 500) et en 2017 et 2018 les expositions Loth-Slatkoff-Deslandes et Nos illustres disparus ont attiré plus de 3 000 amateurs.

L’exposition est ouverte de 12 h à 20 h, tous les jours, du 24 mai au 3 juin, à la Place des citoyens, 999 boulevard de Sainte-Adèle.

Les artistes

Pierre Deslandes est de Sainte-Adèle. C’est un artiste en arts visuels depuis plus de vingt ans. Il s’est initié très jeune à la beauté de la nature grâce à l’observation des fleurs que son père cultivait. Tous ses tableaux, abstraits, sont inspirés de la faune et de la flore. Les toiles qu’il présente sont l’aboutissement de très nombreuses années de recherche et de travail sur la matière et la forme.

Patti Fontaine, une Torontoise, trouve son inspiration dans la forêt. Peintre abstraite, elle s’intéresse au mouvement, à la lumière et à l’énergie, en utilisant couleurs et textures. L’acrylique lui offre la possibilité de communiquer ses émotions et l’essence de la nature.

Guylaine Forget, une artiste peintre et horticultrice de Val-Morin, fait de l’huile sur toile et s’inspire des fleurs et des végétaux dans ses créations, notamment de boisés de bouleaux.

Algis Kemezys est un photographe et cinéaste de renommée internationale qui a élu domicile à Sainte-Adèle. Il a trouvé sa plus grande inspiration en prenant des photos de poissons sous l’eau du lac Rond. Il en résulte des photographies aussi fascinantes que n’importe quelle image sous-marine.

Anne-Marie Langevin est une créatrice de textiles et d’objets décoratifs faits de laine feutrée, de textiles et de matériaux naturels. Costumière en cinéma pendant 30 ans, l’agencement des textures, des fibres et l’attrait pour une panoplie de matières guident sa création artisanale. Elle fait elle-même son feutre puis y ajoute différents éléments de la nature.

Ani Müller, née en Allemagne, habite à Repentigny et peint depuis l’âge de huit ans. En utilisant une image d’elle-même ou d’un proche ou encore tirée d’une vieille revue, elle intervient afin d’en modifier l’idée première. Sa combinaison de collage et de peinture ou de dessin donne un effet trompe-l’œil et suggère un effet d’éclatement et de mouvement.

Les œuvres de Pierre Deslandes et d’Anne-Marie Langevin.
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de