Nouvel avocat pour Jean-Paul Cardinal

Par jean-marc

Changement de garde

n L’ex-maire ne retient plus les services des procureurs de la Ville

«Je crois que c’était une décision sage et que j’avais le droit de prendre. Je ne souhaitais plus continuer avec les mêmes avocats que ceux qui défendent la Ville de Sainte-Adèle, les conseillers, la mairesse, le directeur-général et le greffier… d’autant plus que certains des actes pour lesquels ils se retrouvent en Cour aujourd’hui ont été posés après mon départ. Je n’ai plus de lien avec l’équipe en place et je souhaite seulement me protéger…»

Représenté jusqu’à présent par Me Francis Gervais, du cabinet Deveau, Bourgeois, Gagné, Hébert (anciennement Deveau, Lavoie, Bourgeois), dans les nombreuses causes judiciaires qui mettent en cause l’administration municipale adélois et plusieurs acteurs de celle-ci (poursuivis à titre personnel), l’ex-maire Jean-Paul Cardinal a choisi de se défendre par le biais de son propre avocat, Me Pierre Paquin, spécialisé en droit municipal, et a donc présenté il y a peu de temps une requête en substitution de procureur.

Pour Me Paquin, ce changement est raisonnable dans les circonstances: «Les intérêts peuvent être divergents, selon les parties impliquées. Le libre choix de son avocat est un droit important de notre système de justice. Cette décision de mon client est-elle un désaveu du travail des procureurs de la Ville dans son dossier? Je ne crois pas qu’il faille nécessairement l’interpréter ainsi.»

Après une analyse du dossier, le nouvel avocat de M. Cardinal est clair quant à son mandat: «Je ne suis pas ici pour jeter de l’huile sur le feu… mais plutôt pour mettre en relief les possibilités de rapprochement qui pourraient exister entre les parties, ce qui est en accord avec la volonté de Jean-Paul Cardinal dans ce dossier, une volonté exprimée depuis les débuts.»

Rappelons que les employés et élus municipaux, dans ces dossiers, ont le choix de leur procureur, dont les coûts sont absorbés par la Ville.

Selon des documents obtenus par Accès, les dépenses de Sainte-Adèle relatives aux frais juridiques s’élèvent depuis le 4 novembre 2006 à presque 340 000$ (au 2 novembre 2007)

Dans le dossier l’opposant à un citoyen adélois, M. Cardinal devait être interrogé ce jeudi au Palais de justice de Saint-Jérôme.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de