Œuvres de Natalie Soul

Photo de Martine Laval
Par Martine Laval
Œuvres de Natalie Soul

Nouvelle image de marque de Misencil

Natalie Soul de son nom d’artiste, ou Nathalie Prud’Homme de son nom de femme forte et combative hors du commun, n’aurait jamais cru il y a neuf mois, qu’elle se préparait à accoucher d’un tel projet. Croire en soi et faire confiance en la vie? En voici la preuve vivante!  -Par Martine Laval

Alors qu’elle devenait la «Femme du mois» Accès de décembre 2012 pour son courage et sa ténacité à prendre son quatrième cancer par les cornes pour l’avilir, Nathalie étant en moyens financiers très précaires et plâtrée de la cheville à la hanche suite à un accident de ski, s’était laissée aller à sa créativité, se découvrant un talent qu’elle ne soupçonnait pas. Alors qu’elle dessinait des corps et des visages de femmes d’un coup de crayon très stylé, l’appréciation de son talent se manifestait immédiatement autour d’elle. Elle préparait alors, suite à ces réactions encourageantes, son premier

vernissage.

 

Depuis neuf mois, les portes d’un univers artistique qui lui était étranger se sont ouvertes en grand. Alors que ses affiches augmentent en popularité, que les commandes se font plus nombreuses et que les expositions se multiplient, son style tombe dans l’œil de Misencil, une compagnie de cosmétiques québécoise, gagnante du 1er prix de l’innovation dans un congrès d’esthétique, répandue dans 50 pays, et leader mondial dans son domaine. Charmée par la féminité et la sensualité des œuvres de Natalie Soul, les propriétaires Ingrid Gagné et Jean-Jacques Benguigui lui demandent de refaire toute leur image marketing, incluant les présentoirs et les multiples articles promotionnels. Wow! Natalie n’en revient pas. Parlant d’être à la bonne place au bon moment…

 

Conférences de presse, couverture média, campagne publicitaire dans les revues de mode, affiche sur une trentaine d’abribus de la région de Montréal pour les trois prochains mois, ouverture d’une nouvelle boutique à Paris à l’image créée par Natalie. C’est parti en grand!

 

Alors que son verdict était de 18 mois en 2012, son oncologue la prévient qu’il n’est pas question d’arrêter les traitements de chimio qu’elle reçoit aux trois semaines. Natalie s’envolera tout de même pour la Ville Lumière du 13 au 23 septembre pour tenir la promesse faite à sa fille alors qu’elle était plus jeune, et pour constater les faits de cette aventure Misencil parisienne en personne.

 

Non seulement on s’éclate littéralement de ce clin d’œil incroyable de la vie qui lui fait honneur, avec raison, mais comble de l’espoir… bien que les traitements de chimio continuent, les métastases, elles, «s’inclinent tel un sujet devant son Roi»… devant sa Reine! Espoir, quand tu nous tiens! Believe!

 

www.nataliesoul.ca 

+ FB    www.misencil.com

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de