On a bon espoir d’atteindre l’objectif

Par Eric-Olivier Dallard

Vendredi dernier, les membres du cabinet de campagne de Centraide Laurentides se sont réunis pour analyser le progrès de la campagne annuelle.

«Dans la population et au sein des entreprises, le moral est meilleur que l’an dernier et on a bon espoir d’atteindre l’objectif, mais tout n’est pas gagné d’avance», a dit le président, Me Daniel Goupil. C’est sur ces mots que le président a encouragé les membres du cabinet de campagne à redoubler d’efforts pour atteindre l’objectif fixé de 2,9 M$ pour la campagne 2010. Le dévoilement des résultats aura lieu le 15 décembre.

Quelques campagnes de souscription au sein des entreprises sont terminées ou en voie de l’être et les résultats sont prometteurs. On pense à Messier-Dowty, Bell Helicopter Textron, Bombardier, H. Chalut, qui ont déjà atteint et largement dépassé leur objectif. D’autres entreprises de notre région, par contre, connaissent des ralentissements et certaines auront de la difficulté à mener à bien leur campagne Centraide. C’est le cas de Teva Canada (ratiopharm) qui emploie 325 personnes et qui, comme nous venons tous de l’apprendre, fermera son usine de Mirabel d’ici à deux ans. Les employés de cette entreprise, qui ont une longue tradition de générosité et d’entraide, feront malgré tout une campagne Centraide.

D’une part, personne n’est à l’abri du besoin; d’autre part, la campagne Centraide est souvent à la merci des circonstances et des fluctuations de la situation économique. L’atteinte de l’objectif de campagne n’est jamais garantie d’avance, mais les besoins auxquels la campagne répond sont bien réels. Il appartient à chacun de faire sa part et, tout en contribuant selon ses moyens, d’assurer collectivement le maintien d’un grand réseau d’entraide dans notre région. Quand des individus, des entreprises partenaires ou des groupes d’employés se mettent en tête de ne pas abandonner la communauté, par le biais de Centraide Laurentides, on peut s’attendre à de belles surprises. C’est dans ces moments-là qu’on peut constater la puissance de l’entraide!

L’an dernier, malgré le ralentissement économique qui affectait le secteur de l’aéronautique, Bell Helicopter Textron a remis 180 000 $ à Centraide Laurentides. Cette année, encouragés par la relance de la production dans leur secteur, les employés ont réussi à recueillir 200 000 $. Bell Helicopter est le plus grand partenaire privé de Centraide Laurentides. C’est l’exemple type d’une entreprise et d’une équipe de campagne qui ne baissent jamais les bras. Merci à Bell Helicopter et à ses employés. Une fois de plus, ils viennent de donner à Centraide Laurentides et à ses 78 organismes partenaires le pouvoir d’aider!

Sur le territoire des Laurentides, la campagne bat donc son plein dans beaucoup d’entreprises. La population est invitée à se joindre à cet effort de campagne en souscrivant, soit par l’entremise de leur campagne en milieu de travail, soit en faisant parvenir leur don directement à Centraide Laurentides par la poste, au 281, rue Brière, C.P. 335, Saint-Jérôme, J7Z 5T9; en téléphonant au 450 436-1584, ou en visitant le site: www.centraidelaurentides.org.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de