on a rencontré un ange : Cécile Paradis réchauffe les cœurs

Par Isabelle Houle
on a rencontré un ange : Cécile Paradis réchauffe les cœurs

L’Entraide bénévole des Pays-d’en-Haut existe depuis 1981. Cet organisme de bienfaisance a vu le jour grâce à l’initiative de Cécile Paradis, résidante de Mont-Rolland.

Cette femme remplie de compassion voulait faire sa part, mais elle précise toutefois qu’elle n’a pas agi seule. Elle s’est associée à Monique Surprenant pour venir en aide aux gens dans le besoin. Que ce soit au niveau alimentaire, logistique ou émotionnel, l’Entraide bénévole change la vie de bien des gens. Le projet, qui a pris naissance à Saint-Sauveur, a fait boule de neige. Aujourd’hui situé à Sainte-Adèle, l’organisme bénéficie maintenant de subventions et d’un grand soutien. « Je tiens à redire que je n’ai pas fait ça toute seule. Le travail des bénévoles est extraordinaire », ajoute Cécile Paradis, maintenant âgée de 84 ans.

C’est au prix de gros efforts et toujours en gardant la conviction profonde que le bénévolat auprès des personnes en situation précaire est essentiel que l’Entraide bénévole a gagné sa solide réputation. « Il y a beaucoup de gens seuls. Notre rôle et de veiller à ce qu’ils ne manquent de rien. On leur fait la popote, on les appelle pour vérifier que tout soit correct, on les rassure ou encore, on les conduit à leurs rendez-vous médicaux. Il ne faut pas lâcher ce qu’on a mis en place pour eux. Le besoin est bien présent. »

Valeurs familiales

Mme Paradis a toujours évolué dans un milieu empreint de générosité et de compassion. Jeune, elle voyait ses parents donner au suivant. En effet, son père a toujours été très actif dans sa communauté et sa mère a longtemps confectionné des vêtements pour les personnes démunies. « J’ai grandi avec de bonnes valeurs. On pensait aux autres », affirme-t-elle.

Le mari de Mme Paradis, Philippe Paradis, lui est également d’un grand soutien et partage son empathie pour les autres. « Je n’aurais jamais pu m’investir autant pour la cause s’il n’avait pas été si compréhensif et si aidant. Malgré son travail, il m’a vraiment beaucoup encouragée. »

Récompensée à plusieurs reprises pour ses initiatives, Cécile Paradis a notamment reçu la médaille de l’Assemblée nationale du Québec pour souligner 30 ans de bénévolat. M. Paradis a également bénéficié de cet honneur. De plus, il y a deux ans, un trophée de bénévolat Québec a été remis à Mme Paradis. « Ce fut-là, un très bel hommage! », s’exclame-t-elle.

L’Entraide bénévole des Pays-d’en-Haut offre une panoplie de services de soutien et d’accompagnement. Aidé par la communauté, élus et autres instances de la région, il reste un  organisme essentiel et apprécié. Il est aussi possible de devenir bénévole pour l’organisme. Pour en savoir plus, composez le 450-229-9020 ou consultez le entraidebenevolepdh.com.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de