On s’attend à vacciner 500 000 personnes dans les Laurentides

Par France Poirier
On s’attend à vacciner 500 000 personnes dans les Laurentides

Le CISSS des Laurentides a fait le point sur la vaccination dans la région et estime pouvoir inoculer 500 000 personnes au cours de cette vaste campagne.

« Notre priorité est le million de vaccins à administrer à 500 000 personnes », ont souligné Caroline Chantal, directrice responsable du dossier de la vaccination contre la COVID-19 et Dre Danielle Auger, médecin-conseil à la Direction de santé publique des Laurentides.

On sait que la région a décidé d’immuniser en priorité le personnel de première ligne. Jusqu’à maintenant 34 % du personnel ciblé a été vacciné. « Nous comptons en tout 14 000 employés. Nous avons fait un sondage et 75 % de notre personnel est prêt à se faire vacciner. Il semble que ça reflète aussi les intentions dans la population du Québec. Les personnes âgées représentent le nombre plus élevé à vouloir le vaccin. Les gens se sentent privilégiés d’être parmi les premiers », ajoute Rosemonde Landry, présidente-directrice générale du CISSS des Laurentides.

Le 13 janvier, on comptait 5791 doses du vaccin qui avaient été administrées. Le choix de vacciner les travailleurs en premier a été fait pour assurer le maintien des services. Cette étape avait débuté le 21 décembre.

Les résidents des CHSLD du territoire ont commencé à être vaccinés. Dans la semaine du 25 janvier, on devrait commencer à vacciner dans les résidences de personnes âgées (RPA). À la mi-février, ce sera au tour des personnes de 80 ans et plus à recevoir leurs vaccins. On estime qu’en mars, on débutera les vaccins pour les autres tranches d’âge.

Partager cet article
S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Gilles Lachance
Gilles Lachance
1 mois

Que dois-je faire pour m assurer que mon nom est sur la liste. J ai 82 ans et demeure en appartement.

Pierre Beaudoin
Pierre Beaudoin
1 mois

Les risque sont sévère, plusieurs en sont mort, encore plus ont des séquelles grave permanentes, de plus le vaccin ne vous protège pas, il vous injecte le virus ainsi que de nombreux produits non identifiés, vous avez le choix de l’accepter ou non, je vous conseille fortement de refuser les vaccins, le jeu n’en vaut pas la chandelle.

Gilles Marchand
Gilles Marchand
1 mois

Vraissemblablement quelle sera la procédure pour les personnes non CHSLD ou en RPA ? (inscription et rendez-vous prient par internet pour un lieu déterminé, genre ou quoi ? )