On tourne et on retourne à Sainte-Agathe

Par Production Accès
On tourne et on retourne à Sainte-Agathe

Un premier film produit et tourné au Québec par Netflix

 

Françoise Le Guen – L’équipe de tournage du premier long-métrage de fiction québécois de Netflix s’est installée depuis le 15 janvier à Sainte-Agathe-des-Monts. Les 26 et 27 février, un autre tournage s’y déroulait, au Tyroparc, avec un déploiement de 150 techniciens pour « Dreamland », une coproduction Canada-Belgique.

 

Netflix a choisi de tourner ce film du réalisateur Patrice Laliberté avec la maison de production Couronne Nord.

Accompagné par le BCTL

« Depuis le mois de novembre, on leur a fait visiter une quinzaine de lieux à partir d’une cinquantaine de propositions de maisons. Finalement, leur choix s’est arrêté sur Sainte-Agathe, dans un emplacement très isolé », nous dit Marie-Josée Pilon, commissaire de Film Laurentides, aussi connu sous l’appellation Bureau du cinéma et de la télévision des Laurentides (BCTL), l’organisme qui accompagne les producteurs dans leurs démarches.

« On a beaucoup travaillé. À partir du moment où ils ont décidé de tourner à Sainte-Agathe, il fallait s’assurer que la ville donne son autorisation et déneige les chemins publics jusqu’à l’emplacement. Il fallait aussi trouver un camp de base pour l’équipe de 75 techniciens. »

Cette dernière mentionne que l’équipe est installée dans un lieu proche de tournage, au Camp B’nai B’rith. « Ils ont loué la base de plein-air pour le bureau de production, le traiteur (Seb l’Artisan Culinaire, de Mont-Tremblant), pour la coiffure, le maquillage, etc. Il faut qu’ils soient à moins de cinq minutes du plateau. Ils sont tous hébergés dans des hôtels de Sainte-Agathe. »

Le tournage doit se terminer début avril. « On a réussi à les amener ici et on continue de les aider pour trouver de nouveaux lieux de tournage. On les assiste en leur donnant toute l’information pour faciliter leur travail. » Marie-Josée Pilon spécifie que ces tournages génèrent de grosses retombées économiques pour la région.

La production tient à garder le lieu secret et Couronne Nord se fait discrète. Le titre du film n’est pas connu pour le moment. Dans un article du journal « la Presse » paru en novembre, Vincent Brousseau-Pouliot écrivait que « ce film, qui sera tourné en français, est un thriller de survie qui se déroulera l’hiver dans une région du Québec. On y traitera de nordicité, de survivalisme et de préparation à l’apocalypse ».

Le Bureau du cinéma et de la télévision des Laurentides (BCTL) attire de nombreuses productions dans la région. Voici les tournages depuis les quatre derniers mois :

  1. « L’État Sauvage », produit par Métafilms et Mille et une productions.
  2. Vidéoclip Lady Winter, produit par Telescope Films.
  3. Publicité de Noël, La Corp.
  4. Publicité Chrystler, IQ Productions.
  5. « Bleed with me », Mariel Scammel.
  6. Publicité Rona.
  7. Vidéoclip, La 115e.
  8. « Teaser Peace and Love », Casadel Films.
  9. « Famous », (le film qui s’inspire de la vie de Céline Dion), produit par Caramel Films.
  10. « Dreamland », Land of Dreams Productions.
  11. Film Netflix avec Couronne Nord.
  12. « Landgraves », Couronne Nord.
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de