|

Sainte-Adèle: imaginons notre centre-ville

Par Éric-Olivier Dallard

Avez-vous imaginé ce que deviendrait notre centre-ville?

Lorsque le citoyen de la ville de Sainte-Adèle a appris qu’un «deal» avait été fait entre la ville et un promoteur immobilier de Montréal, il a eu droit à des centaines de mots pour exprimer l’enthousiasme et l’admiration pour ce sauveur qui nous faisait la faveur de venir investir dans notre petite ville de Sainte-Adèle.
«Une image vaut mille mots» selon le dicton

Mais qu’en est-il vraiment de ce projet?
• Bâtir 168 logements spacieux sur un terrain quand même minuscule. Imaginez.
• 200 espaces de stationnement en asphalte sur ce terrain, soit un peu plus que le nombre qu’on retrouve au centre d’achat.Imaginez.
• On nous promet des espaces verts aménagés de manière professionnelle…mais qu’en restera-t-il pour les citoyens si on exclue le tennis et une bande en périphérie du nouveau bâtiment.Imaginez.
• Un édifice de 4 étages avec un toit en pente,( soit une hauteur d’environ 65 pieds) qui côtoie les bungalows adjacents. Imaginez.

Nous avons entendu des mots, mais les images qui roulent dans notre tête sont loin de ce qu’on attendait comme projet de centre-ville.

Des esquisses d’artistes ont été ou seront présentées, mais un artiste à la capacité d’embellir l’image.

Nous devrions pouvoir nous fier à des règlements d’urbanisme et des règlements de zonage qui respectent ce que l’on veut faire de ce secteur. Hors on apprend que ce secteur n’est pas soumis à ces restrictions et à la consultation des citoyens car c’est une zone de «projet particulier».

Imaginons qu’on laisse un promoteur immobilier venir implanter un monstre urbain dans notre centre-ville.

Imaginons que notre conseil de ville priorise le règlement des finances à court terme plutôt que de développer une vision à long terme de ce que devrait être notre centre-ville.

Imaginons que l’on nous présente de4s dessins et esquisses embellis qui ne représentent pas «l’effet d’écrasement» sur son environnement de notre centre-ville.

Imaginons que les citoyens de Sainte-Adèle continuent de se taire et laissent aller un tel projet dans notre centre- ville.

Dans un tel cas, nos enfants, nos petits enfants et les touristes auront besoin de beaucoup d’imagination pour deviner à quoi ressemblait ou aurait pu ressembler la ville de Ste-Adèle.

_M. Gauthier

Citoyen de Sainte-Adèle

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.