|

On fait la vague

Par Josée Pilotte

«Ceux qui n’ont pas de fanions du Canadien sur leur auto méritent de mourir!»
– «Le Prophète», Ron Fournier.

Même moi qui ne «trippe» pas vraiment hockey, je me suis fait prendre au jeu de la partisanerie excessive. Écoutez, c’est pas une farce!, j’étais une veuve esseulée mercredi soir dernier avec mes deux «boys», et je criais comme une folle, les bras en l’air devant mon téléviseur: «Go Habs go»! Mon ado en était en état de choc; je ne suis pas certaine d’avoir bien saisi ce que me disaient ses yeux étonnés: Ma mère est folle raide? Ou bien Yes! Maman a enfin compris la pantante?? Enfin…

J’vous dis, si j’étais pas si orgueilleuse, j’oserais presque me promener avec un fanion sur mon char de luxe. Pis là je mériterais pleinement de vivre, hein Ron?!

Saviez-vous que même les cinémas Guzzo ont ouvert leurs écrans les soirs de matchs en période de séries? Je trouve ça vraiment «hot» comme idée puisque les cinémas sont vides ces soirs-là; c’est brillant de les remplir à nouveau et de vendre du popcorn par la même occassion. Je me mêle pas de mes affaires, mais voilà peut-être une bonne idée pour le cinéma de Sainte- Adèle… Je dis ça comme ça.

Parlant de Sainte-Adèle, parlons hockey. Mon édito de la semaine dernière, sur le boycott d’Accès par quelques commerçants de l’endroit, a fait réagir plusieurs personnes et même rugir certaines. Y’a du monde dans l’estrade comme on dit… avec tout le kit du parfait partisan: le logo Accès tatoué sur le cœur et le verbe sportif (pas comme le Prophète, mais quand même…) Je suis contente de voir qu’on ne souffrait de paranoïa! Même qu’on fait une sacrée équipe de bons joueurs avec nos lecteurs. Je vous dirais que c’est moins épeurant d’aller chercher la «puck» dans le coin quand la foule fait la vague. C’est même beau à voir!

Alors je vous rassure: les « odds» nous sont favorables. Et même de grands joueurs comme les Chambres de commerce de la région et le Préfet sont de notre bord (voir texte en page 4 de cette édition-ci d’Accès). Wow! Quand on a des légendes comme ça qui rappellent les règles du jeu et un code de bonne conduite à nos adversaires qui s’amusent à voler nos journaux et boycotter nos pages, c’est vraiment très rassurant. Merci à vous.

Au risque de me répéter, nous on a toujours voulu une game transparente, «fair-play».

On fait la vague?

Réactions de lecteurs au boycott d’Accès par certains commerçants de Sainte-Adèle…
«J’appuie ce texte qui est un rappel et une défense de nos droits fondamentaux. Com-me le dit madame Pilotte, tant et aussi longtemps qu’Accès ouvrira aussi ses colonnes à ceux qui ne sont pas d’accord avec ses articles et permettra une confrontation des idées, toute nuisance qui lui est faite est indue. Notre santé et notre vitalité démocratiques, si souvent citées en exemple à travers le monde, ont besoin de liberté et d’encouragement et non de gestes mesquins.

Avec toute ma cordialité…
– Un lecteur de Sainte-Adèle»
«J’ai un commerce qui opère a Ste-Adèle depuis plus de 40 ans. Samedi matin, en allant au guichet automatique, j’ai été très déçue de voir qu’Accès n’était pas parmi les journaux disponibles. J’ai su que votre journal est boycotté dans certains établissements ici. J’espère que les commerçants vont remettre en question leur décision, et offrir Accès à notre population.
– Sandra B., Sainte-Adèle»

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.