Opposition à la maire

Par Journal Accès

VisIon Saint-Jérôme fait son entrée dans le paysage municipal

Au même moment où le maire actuel de Saint-Jérôme, Mars Gascon, doit naviguer en eux troubles, on apprenait la naissance d’un nouveau parti politique sur la scène municipale dans la capitale des Laurentides.

Appelé Vision Saint-Jérôme, le nouveau parti municipal a pour chef Andrew Hattem, un homme d’affaires bien connu dans la région. Il fut également président des Panthères de Saint-Jérôme.

Pour le moment, on ne sait pas beaucoup de chose sur les intentions et les orientations du nouveau parti politique. Toutefois, chose certaine, la présence de la nouvelle formation politique aura pour conséquence de questionner l’administration actuelle jérômienne sur certaines décisions, allocations de contrats et rumeurs de proximité à l’égard d’entrepreneurs locaux et régionaux.

Afin d’assurer son développement et son organisation, Vision Saint-Jérôme pourra compter sur la présence d’un comité stratégique composé de militants dont: Johanne Danis, Alain Langlois, François Poirier, Érik Bak, Paul Pilon et Stéphane Maher. Le lancement officiel du nouveau parti s’est fait en présence d’une centaine de militant au restaurant La Caravelle, dont plusieurs anciens candidats au poste de conseillers municipaux à la dernière élections municipales.

«Les gens qui me connaissant savent que je songe depuis 20 ans à me lancer en politique. Et l’échec du projet d’aréna que nous avions présenté à la Ville n’a rien à voir avec ma présence ici», a indiqué le chef de Vision Saint-Jérôme.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de