Ouverture du local électoral de PKP

Photo de Michel Bureau
Par Michel Bureau
Ouverture du local électoral de PKP

Un discours rassembleur

Il y avait plus d’une centaine de personnes à l’ouverture officielle du modeste local électoral de Pierre Karl Péladeau, rue Saint-Georges angle Ouimet à Saint-Jérôme. Un lancement qui n’avait rien à voir avec l’annonce de sa candidature à la gare de Saint-Jérôme, tous les candidats du Parti Québécois dans les Laurentides étaient sur place.

Son ami Daniel Paillé, ex-chef du Bloc Québécois, y était également. PKP lui a d’ailleurs rendu un vibrant hommage pour son travail à la Caisse de dépôt et placement du Québec. De nombreux conseillers de la Ville de Saint-Jérôme étaient aussi là, notamment Gilles

Robert, ex-député du PQ. Plusieurs sympathisants et des représentants des médias complétaient la foule.

Pierre Karl Péladeau a insisté pour parler de Saint-Jérôme et de ses Laurentides. De la famille Thibault propriétaire de cinq marchés d’alimentation dans les Laurentides, de la famille Légaré, de grandes entreprises locales qu’il faut conserver. D’un autre grand bâtisseur le Curé Labelle, de François Coutu, de son père également. Et surtout, il a confié à Accès que l’idée de se présenter en politique lui trottait dans la tête depuis déjà un certain temps.

En entrevue, il nous a confié qu’il voulait se présenter à Saint-Jérôme que c’était son choix. Il aurait pu se présenter dans le comté de Groulx, et profiter du fait que son équipe de hockey l’Armada de Blainville-Boisbriand (maintenant la propriété de Québecor) y avait pignon sur rue, mais cela ne lui a jamais passé par la tête. Il a ajouté que Québecor n’allait pas se départir du club de hockey, et qu’il avait beaucoup de plaisir à assister aux matchs en compagnie de ses enfants.

PKP très présent sur le terrain, sera à la conférence de presse des Panthères ce mercredi annonçant les grandes lignes de la Coupe Fred Page à l’aréna Melançon.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de