Ouverture d’un écocentre à La Minerve

Photo de Thomas Gallenne
Par Thomas Gallenne
Ouverture d’un écocentre à La Minerve

Saint-Faustin-Lac-Carré

La MRC des Laurentides confirme l’ouverture d’un écocentre à La Minerve, en collaboration avec la municipalité et la Régie intermunicipale des déchets de la Rouge (RIDR). Le dixième écocentre à voir le jour est situé au garage municipal au 75, chemin de La Minerve. Il est accessible gratuitement à tous les

citoyens de la MRC des Laurentides (interdiction aux entrepreneurs et commerces), sur présentation d’une preuve de résidence.

 

Horaire

Du 21 septembre au 14 décembre 2013: tous les samedis de 8h30 à 14h.

 

Les 25 janvier, 8 février, 22 février, 8 mars et 22 mars 2014: de 8h30 à 14h.

 

Du 5 avril au 20 septembre 2014: tous les samedis de 8h40 à 14h.

 

L’écocentre sera fermé du 21 décembre 2013 au 18 janvier 2014.

 

Informations: www.traindeviedurable.com ou municipalité de La Minerve: (819) 274-2364.

 

Matières acceptées

et refusées

À l’instar des autres écocentres, les matières acceptées incluent les matériaux de construction et de démolition; les appareils électriques et électroniques; les pneus et batteries d’automobile (sans les jantes); les meubles et matelas; les matières recyclables, ainsi que les résidus domestiques dangereux (RDD).

 

Les citoyens sont invités à faire le tri des matières avant leur arrivée à l’écocentre où trois conteneurs permettent de recueillir séparément le bois, le métal et les matériaux mixtes. Ils pourront y déposer une quantité maximale de 64 pieds cubes par visite, soit l’équivalent d’une remorque de 8 ’x 4’ x 2’. Pour une plus grande quantité, ils doivent se présenter à la RIDR ou dans un dépôt de matériaux secs privés moyennant des frais. 

 

Les matériaux qui excèdent la quantité maximale permise sont donc refusés, de même que les matières suivantes: terre ou sol contaminés; résidus dangereux de provenance commerciale; seringues, aiguilles et médicaments; déchets domestiques; carcasses d’animaux; BCP et cyanure; déchets biomédicaux; et finalement armes, explosifs et munitions.

 

Pour connaître les endroits où se défaire de ces déchets, on consulte traindeviedurable.com ou on communique avec sa municipalité.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de