Para Snowboard : Sandrine Hamel remporte le bronze au Dew Tour

Photo de Sandra Mathieu
Par Sandra Mathieu
Para Snowboard : Sandrine Hamel remporte le bronze au Dew Tour
Sandrine Hamel a remporté la médaille de bronze lors du Banked Slalom Adaptive du Dew Tour au Colorado. (Photo : Dew Tour)

L’athlète sauveroise de Para Snowboard Sandrine Hamel a remporté la médaille de bronze le 13 décembre dernier à l’occasion du Banked Slalom Adaptive du Dew Tour au Colorado.

C’est la première participation au Dew Tour pour la paralympienne de Pyeong- Chang 2018, et elle a dû surmonter plusieurs obstacles pour monter sur le podium.

Souffrant de mal de montagne, la planchiste de 21 ans a seulement pu accomplir une descente d’inspection et a manqué la session d’entraînement au complet.

L’équipe médicale du Dew Tour lui a autorisé à participer à la compétition seulement quelques minutes avant sa première descente.

« La veille j’avais eu de bonnes descentes d’entraînement alors j’étais confiante malgré tout », confie l’athlète qui prend un temps de pause à la maison pour les Fêtes, avant de se remettre à l’entraînement cinq jours par semaine début janvier.

Contrairement aux compétitions de la fédération World Para Snowboard, où les athlètes sont classifiés par leur handicap physique, la compétition au Dew Tour était séparée par sexe.

Cela a créé un environnement incroyablement compétitif. Un temps de 51.58 s durant sa première descente a permis à Hamel de remporter la 3e place suivant les Américaines Brenna Huckaby (45.82 s) et Amy Purdy (48.21 s). La Calgarienne Michelle Salt a terminé sa journée au pied du podium en 4e place.

Un début de saison sur les chapeaux de roues

Sandrine Hamel montait sur son premier podium de coupe du monde le 14 novembre dernier alors qu’elle remportait la médaille d’argent à l’occasion de la coupe du monde de Banked Slalom, à Landgraaf, aux Pays-Bas.

Elle avait manqué le podium de deux dixièmes d’une seconde il y a un an à la même compétition.

Dès le lendemain, elle a connu une autre performance inoubliable en remportant une autre médaille d’argent.

« Je suis contente d’avoir réalisé mon premier podium, j’ai travaillé vraiment fort pour y arriver, mentionne Hamel. Durant ma dernière descente, avoir la chance d’améliorer mon classement et de me rendre sur le podium, c’était vraiment un soulagement, mais aussi un moment euphorique. »

Début février, Sandrine se rendra à Big White en Colombie-Britannique, ensuite aux Championnats du monde en Finlande et finalement à la finale de la Coupe du monde en Suède, en avril.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de